La justice canadienne a condamnée à une adolescente de 12 ans à fermer son compte Facebook et à ne plus utiliser le réseau social pendant une période d’un an. Accusée d’avoir menacé deux de ses amies, la jeune fille avait déjà été condamnée à 50 heures de travaux d’intérêt général pour avoir giflé une autre adolescente.

© AFP

A Brandon, au Canada, une adolescente de 12 ans a été privée de Facebook pour une période d’un an. Accusée d’avoir menacé deux camarades de classe, l’adolescente était déjà connue de la justice. Quelques mois plus tôt, elle avait été condamnée à une peine de 50 heures de travail d’intérêt général pour avoir giflé une autre adolescente.

Bagarreuse, la jeune fille avait récidivé sur Facebook en menaçant deux autres camarades de classe de les étrangler, pensant que son petit ami la trompait avec l’une d’elles.

Les menaces, adressées par message sur Facebook ont été utilisées comme preuve par la mère de l’une des deux jeunes adolescentes menacées, qui a porté l’affaire devant les tribunaux.

Reconnue coupable par le juge, elle a été privée de Facebook pour une période d’un an. Une décision qui a reçu l’aval de sa mère, qui estime que “sa fille n’a pas besoin de Facebook.” Selon l’ordonnance du juge, la jeune fille devra se désinscrire de Facebook et ne plus s’y reconnecter pour une période d’un an, après quoi sa mère estimera si elle peut ou non rejoindre à nouveau le réseau social…

On en parle sur le forum.

[ Source : Free Press ]

 

1 COMMENTAIRE

  1. la maman a raison, elle n’a paas besoin de facebook car elle peux continuer ses menaces par courriel, sms, téléphone… J’espère que sa maman puisse l’aider, tâche qui me semble bien difficille et je n’aimerais pas être à sa place

Comments are closed.