C’est aujourd’hui que Facebook fête son neuvième anniversaire. Réseau social d’exception, qui rassemble désormais plus d’un milliard d’humains, la plate-forme de Mark Zuckerberg demeure l’outil de communication le plus populaire sur Internet. Neuf ans après ses débuts, petit état des lieux.

© AFP

Fruit de l’imagination de Mark Zuckerberg, Facebook est né il y a de cela neuf années déjà. Véritable succès sur les campus, le réseau social a petit à petit colonisé le monde entier, s’imposant comme un moyen de communication à part entière. Aujourd’hui, le réseau social compte plus d’un milliard d’utilisateurs à travers le monde et représente une source de revenus quasi inépuisable pour son créateur.

Pourtant, l’année dernière, Facebook n’avait pas fière allure. Nombreux étaient ceux à prédire sa chute, et même sa disparition totale. L’effondrement de son action y était pour beaucoup, même si la plupart des analystes avaient déjà prédit cette chute. Aujourd’hui, le cours de l’action Facebook est presque revenu à son seuil d’origine. En 2012, le réseau social a pris une série de mesures pour accélérer le développement de ses revenus. Le résultat est à la hauteur de l’attente des actionnaires. 5,09 milliards de dollars de revenus en 2012. En un an, les revenus de Facebook ont progressé de près de 40%.

En parfaite santé financière, Facebook affiche un nombre d’utilisateurs en constante croissance. Plus d’un milliard de personnes se sont inscrites sur Facebook et 618 millions d’entre elles se connectent quotidiennement. Si le réseau social éprouve quelques difficultés à accroître sa popularité dans les pays où il est déjà bien implanté, les marchés émergents représentent une opportunité pour Facebook de continuer à croître quelques temps encore.

Visiblement, Facebook n’est pas prêt de s’arrêter en aussi bon chemin. Les nouveautés continuent de pleuvoir et le réseau social a déjà indiqué qu’il ferait de l’expérience mobile son créneau en 2013. Plus d’applications, plus de fonctionnalités et surtout plus de publicités sur votre smartphone et votre tablette! Bien plus qu’un simple réseau social, Facebook souhaite devenir un outil de communication multifonction, qui vous accompagne partout et remplace progressivement vos autres moyens de communication. Messagerie, appels vocaux et messagerie instantanée représentent en partie l’avenir de Facebook, qui s’affiche désormais comme un concurrent direct de Skype et WhatsApp.

© Columbia Pictures

Pour en savoir plus sur Facebook

Si vous souhaitez en découvrir davantage sur le réseau social, nous vous conseillons tout d’abord de vous pencher sur le film The Social Network, un long métrage de David Fincher qui dépeint les débuts du réseau social et le parcours de Mark Zuckerberg, un jeune génie en informatique qui a transformé à tout jamais le quotidien de millions d’internautes à travers le monde. S’il ne plaira pas à tous, le long métrage offre un regard sans concession sur la carrière du petit génie et la création de son oeuvre. Implacable, à l’image du roman dont il est tiré: La revanche d’un solitaire – La véritable histoire du fondateur de Facebook. Le documente “Inside Facebook” de la BBC permet également de mieux se rendre compte de l’empire qu’a créé Mark Zuckerberg et de la puissance dont il dispose aujourd’hui.

 

 

 

Que sont-ils devenus?

© Reuters

Chris Hughes

Porte-parole de Facebook lors de ses débuts, Chris Hughes a toujours considéré sa relation avec Mark Zuckerberg ambiguë. “Il est beaucoup plus facile d’être ami avec Mark que de travailler avec lui” déclara-t-il un jour. Relégué au poste de consultant, Chris Hughes est à la tête d’une fortune colossale qu’il doit en grande partie au réseau social. En 2012, il a racheté News Republic et affirmé son penchant pour le journalisme.

 

 

 

© AFP

Eduardo Saverin

Co-fondateur de Facebook, Eduardo Saverin a très longtemps été un ami proche de Mark avant que les deux hommes ne s’engagent dans un conflit juridique. A la tête d’une fortune de deux milliards de dollars, il garde la main mise sur 5% des parts du groupe et a depuis peu abandonné sa nationalité américaine pour payer moins d’impôts… Exilé à Singapour, il vit une existence à l’écart du réseau social.

 

 

 

© AFP

Les jumeaux Winklevoss

Co-fondateurs de Harvard Connections, les jumeaux Winklevoss ont longtemps poursuivi Mark Zuckerberg en justice pour avoir volé leur idée de réseau social. La compensation obtenue (65 millions de dollars, dont une grosse partie en actions) leur a permis de racheter plusieurs startups dont plusieurs sites d’e-business. L’entrée en bourse de Facebook a également presque triplé la compensation financière reçue par les deux frères, qui ont depuis laissé tomber les charges qui pesaient sur Mark.

 On en parle sur le forum.

2 Commentaires

Comments are closed.