Le gouvernement indien planche actuellement sur des solutions qui permettront de réduire efficacement le nombre de viols sur le territoire national. Une montre équipée d’un système de localisation et d’un bouton d’alerte pourrait permettre aux autorités de protéger plus efficacement les jeunes femmes dans leur quotidien.

© DR

Commercialisée à un tarif de 50$, la montre commandée par le gouvernement indien serait équipée d’un système de localisation qui permettrait de communiquer instantanément le lieu d’agression d’une jeune femme aux forces de l’ordre. A l’aide d’un bouton d’alerte, la jeune femme pourrait envoyer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire un signal de détresse auquel tenteraient de répondre le plus vite possible les autorités.

Si cette super-montre pourrait effectivement permettre de réduire le nombre d’agressions à caractère sexuel en Inde, encore faudrait-il qu’elle se vende en masse et surtout que les autorités indiennes soient en mesure d’agir rapidement en cas de signal d’alarme.

A l’heure actuelle, le centre en charge de la conception de cette montre pas comme les autres continue d’étudier différentes manières de lutter efficacement contre les agressions sexuelles.

En décembre dernier, une jeune femme agressée sexuellement par plusieurs membres d’un gang était décédée des suites de ses blessures. Suivie par les médias du monde entier, l’histoire de cette jeune femme avait remis sur le tapis un débat très controversé en Inde sur l’image de la femme et l’attitude de la gente masculine vis-à-vis des femmes.

On en parle sur le forum.

 

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.