La SNCB opte pour l’écosystème de Microsoft

La SNCB poursuit la modernisation de ses services de communication internes en optant pour Lync, une suite logicielle de Microsoft qui permet de combiner vidéoconférence, chat, téléphonie, réunions virtuelles et messagerie au sein d’un seul et même service.

© DR

Suite à un appel d’offre public, nous avons opté pour Microsoft Outlook“, explique Arnaud Wattiez, Content Collaboration Business Manager chez ICTRA. “Cette suite de productivité Microsoft, avec Exchange, SharePoint et Lync, répond parfaitement à nos spécificités et à nos exigences en termes de qualité. Il s’agit d’un système stable et convivial que nous pouvons facilement intégrer à l’infrastructure et aux applications existantes.”

Le contrat, qui prévoit l’utilisation de Lync comme outil de communication interne à l’entreprise, devrait permettre au groupe SNCB de moderniser sa communication interne. Cette suite logicielle de Microsoft combine au sein d’un seul et même service la vidéoconférence, le chat, la téléphonie, les réunions virtuelles et les statuts de présence des utilisateurs. La simplicité d’utilisation, l’unification du système et les coûts de téléphonie plus bas qu’avec des lignes classiques ont fait pencher la balance en faveur du logiciel de Microsoft. En quelques jours d’utilisation, plus de 12.000 messages ont été envoyés, et plus de 5.500 appels vocaux ont été effectués.

En 2010 et 2011, le groupe SNCB s’était déjà associé à Microsoft pour transférer plus de 30.000 comptes de messagerie vers Outlook. La transition vers Lync représente donc une étape supplémentaire dans la modernisation du système de communication interne au groupe SNCB, nécessaire à son développement.

On en parle sur le forum.