“Le conflit Bicholim” aura survécu cinq années au contrôle des administrateurs de Wikipedia. Cette histoire, montée de toutes pièces par un internaute peu scrupuleux a fait le tour du Web et est devenue l’un des plus gros hoax de l’histoire du Web et de Wikipedia.

© AFP

Né de l’imagination d’un internaute visiblement très inspiré par l’histoire de l’Inde, “le conflit Bicholim” figure parmi les plus gros hoax de l’histoire de Wikipedia. Créé en 2007, il est resté en ligne durant cinq années avant d’être retiré par les administrateurs du site.

La page du conflit racontait un passage de l’histoire de l’Inde qui a confronté l’Empire Maratha aux Portugais. L’auteur du hoax n’avait oublié aucun détail : du traité de paix qui a suivi le conflit aux impacts socio-économiques sur la région, en passant par les figures emblématiques du conflit. Le manque de sources de la page aura finalement eu raison du plan ambitieux de l’internaute, qui sera néanmoins parvenu à classer son hoax dans le top 10 des hoax sur Wikipedia.

“Gaius Flavius Antonius” demeure au jour d’aujourd’hui le hoax à la plus grande longévité sur Wikipedia. Cette histoire revisitée du meurtre de Jules César par un assassin professionnel est restée accessible sur le site durant plus de huit ans avant d’être retirée par les administrateurs du site.

Si la vaste majorité des pages de Wikipedia contiennent des informations exactes ou quasi-exactes sur de haut-faits historiques, le site connait depuis ses débuts de vives critiques des académiciens qui estiment que le manque de précision de certaines descriptions porte préjudice aux connaissances des millions d’utilisateurs qui utilisent Wikipedia pour se renseigner sur un sujet et ne remettent jamais en question les informations publiées.

Réagissez sur le forum.

1 COMMENTAIRE

  1. A part quelques entrées dont la plupart d’entre nous se moque, la majorité d’articles d’expertise jouissent de l’évaluation par les pairs ainsi que du débat scientifique comme n’importe quelle revue, en somme. Les hoaxes ou les impostures n’ont généralement aucune importance stratégique et peuvent être considérés, au pire, comme du déchet et, au mieux, comme nouveaux sujets d’études. Ne peuvent s’en plaindre que les vendeurs d’encyclopédies. Par contre, les spécialistes qui découvriraient des erreurs ont le devoir moral de les corriger ou d’ouvrir le débat. C’est comme ça qu’on avance.

Comments are closed.