L’iTV, le Facebook Phone ou encore la Steam Box sont autant de gadgets qu’attendent de pied ferme les geeks mais qui pourraient pourtant ne jamais voir le jour. En rumeur depuis des années, ils n’ont pas encore révélé leurs secrets et restent au stade de fantasme. Petit tour d’horizon des gadgets qui font rêver les geeks.

Amazon Phone

Site de ventes en ligne de référence, Amazon a réussi un véritable tour de force en faisant de sa Kindle, puis de sa Kindle Fire un succès commercial. S’il est désormais confronté à une concurrence très rude sur le segment des tablettes, il parvient néanmoins à tirer son épingle du jeu grâce à des prix ultra-compétitifs. Cette année, le géant de la vente en ligne a présenté plusieurs nouveaux modèles de tablettes. Il prévoit également depuis longtemps de se lancer sur le segment des smartphones, mais pas avant un moment.

D’après le CEO d’Amazon en personne, “parler du futur serait prématuré.” Si le smartphone est régulièrement évoqué, et qu’Amazon ne cache pas son ambition de rentrer sur le marché, le fabricant de tablettes doit préalablement s’assurer que son produit sera capable de rivaliser avec ceux de la concurrence. Son entrée sur ce nouveau marché doit donc être réfléchie et envisagée des mois à l’avance. S’il finit par voir le jour, l’Amazon Phone sera indubitablement un smartphone tournant sous Android et proposé à un tarif défiant toute concurrence. Nul doute qu’il suscitera la jalousie de la concurrence et une très vive résistance de certains fabricants tels qu’Acer, qui jouent déjà avec les prix de leurs terminaux pour séduire le public.

D’après les rumeurs les plus récentes, le terminal pourrait finir par arriver en 2013. Plusieurs sources indiquent en effet que Foxconn serait chargé d’assembler le smartphone pour le compte d’Amazon.

L'Amazon Phone serait un terminal Android bon marché.

Surface Phone

Microsoft a besoin d’une stratégie ferme s’il souhaite parvenir à imposer le Windows Phone un jour. Si l’arrivée de tablettes sous Windows 8 devrait populariser le système d’exploitation mobile, seuls des terminaux très haut de gamme ou proposés à des tarifs défiant toute concurrence parviendront à imposer Windows Phone sur le marché. Il faut dire que face à Microsoft, on retrouve deux géants de la mobilité : Apple qui vise le très haut de gamme avec son iPhone, et Android, un système d’exploitation qui ne coûte pas un sous aux fabricants et qui séduit tous les types de consommateurs. Dans ses rangs, Microsoft compte bien une poignée d’alliés dont Huawei, Samsung et HTC, mais tous jouent un double jeu et ont tout intérêt à autant supporter Android que Windows.

La solution? Longtemps, Nokia a été vu comme le fabricant qui permettrait à l’OS de se relever, mais l’adoption est plus lente qu’on l’espérait. Le système d’exploitation a besoin d’un véritable flagship, et si la gamme des Lumia gagne en popularité, un “Surface Phone” pourrait aider le géant américain à accélérer l’adoption de son OS. Le CEO de Nokia n’y voit pas d’inconvénient puisque tous les fabricants pourraient tirer parti de cette visibilité dans les médias pour mettre en avant leurs propres terminaux.

De son côté, si Microsoft n’a rien confirmé, il continue de nier en bloc son arrivée imminente. Il y a quelques semaines, son CEO déclarait que Microsoft tenterait d’élargir sa gamme d’appareils Surface. On imagine de nouvelles tablettes bien sûr, mais pas que… Parallèlement, les rumeurs de production du Surface Phone s’amplifient en Asie, et même le Wall Street Journal semble certain de son arrivée.

Un concept du Surface Phone.

Nokia Tab

Évoquée à de multiples reprises dans des interviews, la tablette de Nokia continue de faire parler d’elle sans pour autant livrer tous ses secrets. Fin 2012, Marko Ahtisaari, le designer-vedette de Nokia, confirmait passer en moyenne un tiers de son temps à travailler sur le design d’une tablette made by Nokia. Paradoxalement, aucune autre information n’a filtré.

Il y a quelques jours, Digitimes rapportait que Nokia aurait changé ses plans pour le lancement de la tablette et repoussé sa sortie suite au lancement de la Surface, la tablette de Microsoft sortie fin 2012. Le fabricant finlandais n’aurait pourtant pas abandonné l’idée d’une Nokia Tab puisque l’appareil pourrait être présenté au Mobile World Congress de Barcelone, en février prochain.

L’appareil en question serait une tablette Windows 8 RT qui reprendrait très certainement les principales caractéristiques des smartphones Lumia, à savoir une résistance hors-norme et un design élégant et coloré.

Nokia rendra-t-il les tablettes moins monotones avec des couleurs chatoyantes?

Steam Box

Studio de développement de jeu à l’origine, Valve s’est depuis longtemps transformé en une compagnie florissante qui joue la carte de la diversité. S’il continue à exploiter ses licences phares – Left 4 Dead, Half-Life, Counter Strike – le studio propose également un service qui a rapidement gagné en notoriété sur la toile : Steam. Cette plate-forme permet d’acheter des centaines de jeux et programmes depuis son PC, sans avoir à se déplacer et surtout à des tarifs ultra-avantageux. Depuis longtemps, Steam envisage également d’élargir son portfolio en produisant une “Steam Box”, une sorte de mini-ordinateur de salon à connecter directement à la télévision et qui permettrait, à l’image de l’Apple TV, à accéder à du contenu depuis son téléviseur. L’idée est simple : proposer la plate-forme de divertissement ultime sur téléviseurs en donnant accès à un très large catalogue de programmes et de jeux sur son écran de télévision.

Pour Gabe Newell, l’heure est à la modernisation des ordinateurs. Cette figure emblématique du gaming veut donner un souffle nouveau aux ordinateurs de bureau et leur permettre de rivaliser à nouveau avec les Smart TV et les tablettes. A la différence des mini-jeux et des applications qu’on retrouve sur Smart TV, le hardware des Steam Box permettrait de faire tourner des jeux et programmes nécessitant de fortes ressources. Pour l’heure, pas un mot ou presque sur les spécifications de cette Steam Box, qui devrait débarquer en 2013. Le concept séduit, mais l’absence de précisions sur le produit nous empêche de l’imaginer dans sa forme finale. Pour Newell en tout cas, cela ne fait aucun doute : les “PC Box” auront la cote en 2013 et pourraient devenir l’une des grandes tendances pour les prochaines années. Reste que si le concept fait fantasmer, Valve a la réputation de ne remplir ses engagements qu’avec une demi-douzaine d’années de retard… Raison pour laquelle nous ne sommes sans doute pas prêts de voir une Steam Box de si tôt!

Avec la Steam Box, Valve souhaite replacer l'ordinateur au centre de votre salon.

Les Smart TV Bada de Samsung

Les Smart TV ont la cote. Nombreux sont pourtant ceux à estimer que l’écosystème manque de diversité et se résume trop souvent à des surcouches Android. Pour cette raison, Samsung pourrait opter pour un nouveau système d’exploitation pour ses téléviseurs. Et c’est plus précisément Bada, un OS coréen qui a déjà pris ses marques sur mobiles qui pourrait venir concurrencer les Smart TV traditionnelles.

S’inspirant davantage de l’Apple TV, l’interface de Bada serait plus dépouillée que son homologue sur Smart TV et proposerait par défaut un service de streaming de divers types de contenus. Un concept pour le moins intéressant qui porterait un coup à la concurrence et aux opérateurs du pays en s’attaquant de front à leurs catalogues à la demande.

Bada apporterait de la diversité sur le segment des Smart TV.

 Des notebooks tactiles sous Chrome

Google s’apprête-t-il à entrer par la grande porte sur le marché des ordinateurs portables tactiles? D’après le Chinese Commercial Times, le fabricant pourrait bientôt dévoiler ses premiers notebooks dotés de contrôle tactile.

Jusqu’à présent, le géant américain n’avait proposé qu’une poignée de Chromebooks entrée de gamme en collaboration avec les fabricants Acer et Samsung. Des initiatives qui n’avaient pas reçu un accueil très favorable du public et étaient principalement destinées au secteur de l’enseignement. Visiblement, la firme s’intéresserait de près au marché des notebooks et prévoirait de sortir de nouveaux terminaux, tactiles cette fois, pour le début d’année 2013. Selon le Chinese Commercial Times, la production aurait débuté en novembre dernier en Chine.

Contrairement à ses autres secteurs d’activité, Google n’aurait cette fois aucun partenaire pour rivaliser avec Windows 8. Le géant américain produirait ses propres chromebooks tactiles et n’envisagerait pas de proposer à ses partenaires habituels de contribuer au succès du système d’exploitation sur ce segment. Une stratégie plutôt déroutante à l’heure où les fabricants de PC se plaignent justement du lancement de la Surface de Microsoft et accusent la firme de Redmond d’avoir une stratégie à deux vitesses. Le succès de la Nexus 7 aurait-il donné des ailes au géant américain?

Le Chromebook, un nouveau rival pour Windows 8?

 Xbox TV

Depuis des années, Microsoft s’évertue à proposer un riche contenu à ses abonnés Gold sur le Xbox Live de sa Xbox 360. Musique, films à la demande, chaines câblées… Le prix de vente relativement élevé de sa console l’empêche cependant de toucher un plus large public. C’est pourquoi Microsoft aurait décidé d’investir dans une Xbox TV, une sorte de boitier façon Apple TV tournant sous Windows 8 et qui donnerait accès à tout le contenu “divertissement”. En d’autres termes : des chaines télévisées, la VOD, Xbox Music, des applications et très certainement quelques jeux.

A en croire The Verge, qui se trompe rarement dans ses prédictions, la Xbox TV serait prévue pour l’hiver prochain, soit aux environs des fêtes de fin d’année 2013. Elle offrirait un accès à bas coût (100$?) aux principaux services Divertissement de la marque. Elle serait également conçue pour permettre un démarrage instantané des services.

Pour l’heure, difficile de dire si la Xbox TV deviendra ou non une réalité. Si Microsoft planche effectivement sur un concurrent de l’Apple TV, le fabricant risque de n’investir que dans une poignée de marchés, avec comme d’habitude une attention toute particulière accordée aux Etats-Unis.

La Xbox TV, une station de divertissement bon marché pour concurrencer l'Apple TV...

 iTV

Les rumeurs entourant la sortie d’une éventuelle iTV circulent sur la toile depuis des années. Pourtant, aucun détail croustillant n’a été révélé sur ce produit “révolutionnaire” qui s’apparenterait à un téléviseur haut de gamme embarquant iOS et Siri.

Dans une interview accordée à Bloomberg, Tim Cook, le CEO d’Apple, n’a laissé que peu de doute planer sur l’existence d’un tel appareil. « Quand je vais dans mon salon et que j’allume la TV, j’ai l’impression d’avoir fait un bon dans le passé de 20 ou 30 ans. C’est un domaine où il y a des choses à faire. Mais je ne peux pas en dire plus » a déclaré l’homme fort de la marque pommée.

Niveau prix, certains évoquent 1.250 dollars, d’autres beaucoup plus. De nombreux analystes disent avoir mis la main sur des informations confidentielles qui confirment l’arrivée imminente d’un tel produit. L’agence Dow Jones Newswires évoquait récemment les noms de Foxconn et de Sharp, deux partenaires de longue date d’Apple qui pourraient avoir été chargés d’assurer la production de l’iTV. Mais aucun élément ne permet d’évoquer ces théories.

En recoupant les rumeurs, on parvient à imaginer un téléviseur dont la taille de l’écran oscillerait entre 32 et 55″, qui embarquerait le système d’exploitation iOS et permettrait de faire tourner des applications sur son téléviseur. Un véritable rival pour la Smart TV, qui pourrait en outre bénéficier de toute l’expertise d’Apple dans le domaine de la reconnaissance vocale (Siri), de l’affichage (Retina) et de l’interface (moderne, simple et efficace).

L'un des nombreux concepts d'iTV qui circulent sur la toile.

Facebook Phone

Démenti à plusieurs reprises, y compris par Mark Zuckerberg en personne, le Facebook Phone continue de susciter l’intérêt des médias. L’appareil aurait été conçu en partenariat avec HTC et aurait à de multiples fois été repoussé. Les quelques sources qui ont évoqué la question restent très vagues sur la raison de ce report. Il pourrait tout aussi bien s’agir d’une question de timing (Facebook est récemment rentré en bourse, et HTC est dans une situation périlleuse en ce moment) que de logistique. Tous s’accordent en revanche à dire qu’il s’agirait d’un smartphone sous Android tournant avec une surcouche combinant l’expertise de HTC et de Facebook.

Aux dernières nouvelles, l’appareil disposerait d’un écran HD avec une résolution de 1280×720, d’un processeur SnapDragon S4 cadencé à 1,4 Ghz et serait équipé de la dernière version d’Android, Jelly Bean. Ce qui en fait un smartphone somme toute assez banal… Ceci étant dit, c’est au niveau de son design que le Facebook Phone pourrait sortir du lot, avec un bouton qui permettrait d’accéder directement à la page d’accueil de Facebook, un design bleuté élégant et surtout une interface qui mettrait très certainement Facebook au coeur de l’expérience utilisateur.

La question que nombre d’entre vous se posent sans doute est : à quoi servirait donc un tel smartphone? Il est vrai que le réseau social est de plus en plus intégré par défaut dans les systèmes d’exploitation. Sur Windows Phone notamment, il est possible de visualiser son flux d’actualités et ses contacts sans passer par une application. De plus, cela voudrait sans doute signifier que les autres réseaux sociaux et le Web verraient leur importance réduite dans l’interface du téléphone.

Difficile à vendre, le Facebook Phone est un pari risqué, tant pour HTC que Facebook, à l’heure où le géant des réseaux sociaux perd de plus en plus de popularité auprès des utilisateurs et où HTC tend à diversifier ses activités en investissant à la fois dans Android et Windows Phone.

Démentie à de nombreuses reprises, la rumeur du Facebook Phone ne veut pas disparaître...

 L’iWatch

Très à la mode, les montres “intelligentes” sont des accessoires connectés en permanence à votre smartphone. Elles permettent notamment d’afficher des messages que vous auriez reçu sur votre smartphone et des notifications en rapport avec les applications qui tournent sur votre terminal.

Évoquée à plusieurs reprises, l’iWatch est davantage un concept de fan qu’un appareil qui risque effectivement d’être commercialisé un jour. Aucun indice ou presque ne permet de définir si Apple travaille effectivement sur un tel gadget. Le co-fondateur d’Apple, Steve Wozniak, avait certes été photographié en compagnie de son iWatch – un iPod nano transformé en montre – mais le bonhomme n’a plus grand chose à voir avec la firme qu’il a créé et est connu pour ses dérives et ses fantasmes de geek.

Si elle finit par voir le jour, la montre Apple tiendra sans doute davantage d’une déclinaison d’un iPod Nano que d’une Smart Watch traditionnelle. Le marché est déjà occupé par de nombreuses sociétés tierces et Apple a surtout pris l’habitude de viser beaucoup plus haut.

Pour l'heure, rien ne dit qu'une iWatch puisse jamais voir le jour...

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.