Spotify et KPN annoncent aujourd’hui avoir signé un partenariat exclusif qui permettra clients BASE Check et BASE Postpaid de bénéficier d’un accès illimité au catalogue musical de Spotify.

Si Deezer avait signé un partenariat exclusif avec Belgacom, Spotify, le géant mondial du streaming musical vient de rejoindre les rangs de Base. Ce nouveau partenariat ouvrira les portes des 18 millions de titres de la base de données de Spotify aux abonnés Base.

Un accord clé

A partir du 15 octobre, les clients BASE Check auront accès à Spotify Premium. Pour les clients Postpaid, l’accès sera offert uniquement avec les formules “Surf & Music” avec l’Internet mobile.

Nous sommes ravis de pouvoir annoncer aujourd’hui la conclusion d’un partenariat exclusif avec KPN Group Belgium“, a déclaré Chris Bevington, Business Development Director chez Spotify. “Nous sommes convaincus que ce partenariat entre Spotify et KPN Group Belgium sera profitable à l’ensemble du secteur musical. Le nombre de passionnés de musique en streaming est en passe de battre tous les records en Belgique, comme c’est déjà le cas sur d’autres marchés.”

KPN Group Belgium est enchanté de proposer Spotify Premium dans le cadre de ses plans tarifaires. Nous considérons ce partenariat comme un tremplin vers le renforcement de notre position d’opérateur centré sur le mobile, ainsi que de challenger sur le marché belge“, a ajouté Jos Donvil, CEO de KPN Group Belgium.

Spotify en pleine croissance

Spotify, qui refuse toujours de dévoiler ses statistiques locales, aurait plus de 300.000 inscrits en Belgique d’après un article du Standaard datant de février dernier. Le groupe suédois, qui a adopté la formule payante depuis quelques mois déjà, a pour principal rival le français Deezer. Aux Etats-Unis, une grosse partie du marché reste détenue par des applications comme Pandora, qui, à l’image de Netflix, doivent encore traverser l’océan pour s’échouer chez nous.

Le service de streaming musical base sa réputation sur son vaste catalogue de titres, ses partenariats avec les labels locaux et ses nombreuses fonctionnalités, qui permettent notamment d’écouter les titres en hors-ligne, en Wifi et en 3G.

On en parle sur le forum.

 

 

6 Commentaires

  1. Génial mais le seul problème reste la couverture 3G de Base. Mais cela va permettre à beaucoup de jeunes de pouvoir payer pour Spotify qui reste malheureusement fort cher (vu sous l’angle de quelqu’un qui n’a jamais acheté une chanson).

    • Fort cher? 10€ par mois?
      J’espère que tu rigole là, car tu as touts les titres que tu désires écouté en quelque clic sur ton mobile et en très bonne qualité.
      Je ne pourrais plus me passer de Spotify, alors qu’avant ça, je me casser la tête à chercher des titres à telecharger et qui plus est, bien souvent en mauvaise qualité.

  2. Malheureusement, ce genre d’accord met dangereusement en péril la neutralité du web … Le jour ou de tel accord seront passés avec Google ou autres Facebook, ce sera la mort des petits sites indépendants qui font la richesse d’internet. Nous n’y auront plus accès qu’au prix de longues attentes ou d’un surcoût. Le web deviendra alors une télé 2.0 … c’est bien dommage!
    Il faut a tous prix lutter pour la neutralité du web et contre ce genre d’accord commerciaux, qui ne sont pas fait pour nous rendre service mais bien pour que les deux parties en question s’en mettent plein les poches!
    -> http://www.neutralitedunet.be

Comments are closed.