Sight, le court-métrage qui dénonce les dangers de la réalité augmentée

La réalité augmentée commence petit à petit à s’immiscer dans nos vies. Si beaucoup y voient une révolution, certains estiment qu’elle représente un danger pour la sphère sociale. Le court-métrage Sight prend le taureau par les cornes et montre les dangers de la virtualisation du monde.

Eran May-raz et Daniel Lazo ont imaginé une fiction dans laquelle le monde est plongé dans la réalité augmentée. Succès assuré pour le court métrage, qui fait actuellement le buzz sur la toile…

Les deux réalisateurs, qui ont tourné ce film comme projet de fin d’études à la Bezaleal Academy of Arts de Jerusalem, imaginent un monde dans lequel tout un chacun utiliserait la réalité augmentée tout au long de la journée, que ce soit pour vérifier l’état de comestibilité des ingrédients présents dans le frigo ou pour analyser le comportement d’autrui. Les deux compères présentent un univers très froid, presque manichéen, dans lequel même les relations humaines sont dirigées par les outils d’analyse de lentilles de réalité augmentée.

Si Sight montre un univers qui est encore très loin de correspondre au nôtre, il présente pourtant certains des dangers liés à la virtualisation du monde. Le principal danger, c’est bien sûr de perdre tout contact avec le monde réel, de prendre ses distances avec les autres et de sombrer dans un univers qui nous permettrait de vivre reclus du monde. Sans les lentilles de réalité augmentée, l’homme se retrouverait nu, face au monde extérieur, dépourvu de sa capacité à réagir face aux autres qui pourraient analyser la moindre de ses réactions.

Le court-métrage met en garde contre les dangers de la réalité augmentée. Si pour l’heure, celle-ci se limite à l’obtention de quelques informations sur des monuments qui nous entourent, les meilleurs restaurants du coin ou les tweets laissés dans vos environs, elle pourrait bien finir par dépasser le stade de simple gadget. Les lunettes Google Glass devraient jouer un rôle fondamental dans l’évolution d’une telle technologie. Reste à présent à voir jusqu’où les constructeurs iront, et surtout, si la réalité augmentée finira par dépasser certaines limites qu’il vaut mieux éviter d’approcher (identification des personnes, virtualisation des contacts,…)

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.