Wikimedia, la société mère de Wikipedia, pourrait bien s’attaquer à un nouveau marché très prochainement en proposant des guides de voyages gratuits sur Internet. TripAdvisor, Lonely Planet et le Routard seraient dans le collimateur de la firme.

Wikimedia pourrait très bientôt lancer le développement d’une nouvelle plate-forme gratuite pour les amateurs de voyages. Le nouveau site, qui serait géré par les internautes et contrôlé par des administrateurs chargés de vérifier le contenu, mettrait à disposition du public des guides de voyages gratuits. Si dans un premier temps la plate-forme devrait se limiter à l’anglais, il est fort probable qu’elle propose très rapidement aussi des guides dans d’autres langues, dont le français.

Pour l’heure, les membres du conseil de Wikimedia n’ont pas encore décidé si le projet valait la peine qu’ils investissent de grosses ressources. Le vote final pour la création du site devrait survenir d’ici six semaines.

Très ambitieuse, cette nouvelle plate-forme viendrait directement concurrencer des guides tels que Lonely Planet, Le Routard ou encore le site de TripAdvisor. Reste à présent à voir si Wikimedia parviendra à réaliser ses objectifs ou si le conseil jugera le projet trop ambitieux pour la plate-forme.

On en parle sur le forum.

[ Source : TheVerge ]

3 Commentaires

  1. Cela existe deja: je vais sur Wikitravel.com pour preparer mes voyages, et parfois les info sont plus interessants que dans les guides que j’achete (Routard, Lonelyplanet). Ca va etre dure pour les maisons d’edition

  2. Idem, wikitravel ! Actuellement, la version française est très pauvre voir inexistante pour certaines destinations mais la version anglaise est parfaite. De toute façon le niveau d’anglais est clairement accessible à quasiment tout le monde, ce n’est pas de la littérature et les infos sont au top. On voit que c’est du communautaire. A plusieurs reprises, les hôtesses de points info m’ont donné par e-mail des infos que j’avais déjà grâce à wikitravel ! 🙂

    PS: Comme pour la musique, à force de vouloir trop, on perd tout chers éditeurs …. 27€ le Lonely Planet Finlande, ça fait cher (même si sur un budget global de vacances ça passe mais tout de même, un peu abusé je trouve pour un guide monochromatique).

  3. Ce qui me gêne dans les guides comme le Lonely ou le Routard pourraient ne plus être en version “libre”. Les fausses infos et les infos périmées. Sans parler des horaires de bus ou de train complètement à côté de la plaque. Intéressé, mais prudent.

Comments are closed.