Un Belge sur dix a déjà été victime d’une usurpation de son identité numérique, selon les résultats d’un sondage Eurobaromètre sur la sécurité informatique publié lundi par la Commission européenne.

L’information majeure à retenir de ce rapport : un Belge sur 10 aurait été victime d’une usurpation d’identité sur Internet. Menée au printemps dernier, l’enquête révèle des statistiques alarmantes sur la sécurité en ligne en Belgique et la confiance des utilisateurs. Interrogés sur leur niveau de confiance lorsqu’ils réalisent des achats ou des opérations bancaires en ligne, 41% des Belges avouent craindre pour la sécurité de leurs données. Près de trois Belges sur quatre (73%) ne sont pas entièrement rassurés sur la manière dont les sites internet privés (achats en ligne, etc.) conservent leurs données personnelles. Les sites des administrations publiques font à peine mieux (63%), selon ce sondage.

Selon les résultats du sondage, si 40% des Belges disent avoir entendu parler de “problèmes liés à la perte de données et à l’usurpation d’identité” dans les médias ou par le bouche à oreilles, ils sont seulement 3% à avoir été directement touchés par une usurpation d’identité. Enfin, un Belge sur dix connait quelqu’un qui a subi une usurpation d’identité.

Concernant la protection des données, 55% des Belges n’auraient changé aucun de leurs mots de passe sur Internet au cours des douze mois écoulés, une mesure qui permet pourtant d’éviter bien des désagréments sur la Toile. Pour se prémunir des cyber-criminels, 64% des sondés affirment avoir installé un anti-virus sur leur ordinateur. Et 53% d’entre eux n’ouvrent pas les messages envoyés par des inconnus.

L’étude complète
L’étude a été menée auprès de 26.081 européens, dont 1.020 Belges.

On en parle sur le forum.

G.D, d’après belga

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.