RIM : 512M de pertes, 5.000 licenciements et BlackBerry 10 reporté

Comme on pouvait s’y attendre, RIM a annoncé des pertes colossales lors de la présentation de ses résultats fiscaux. L’entreprise enregistre une perte de 518 millions de dollars et est contrainte de licencier 5.000 employés, soit plus de 30% de ses effectifs. Conséquence directe de tout ça : les terminaux BlackBerry 10 ne seront pas commercialisés avant 2013. 

Avec une perte de 518 millions de dollars sur des revenus estimés à 2,8 milliards de dollars, RIM ne peut plus se permettre la moindre erreur. Par rapport au trimestre dernier, le constructeur a vu ses revenus diminuer de 33% et la vente de ses smartphones diminuer de 3,2 millions d’unités. RIM est en pleine tempête, et, conséquence directe de ce chaos, a dû licencier 5.000 employés, soit plus d’un tiers des effectifs de la firme. Et si les ventes de smartphones souffrent, les tablettes Playbook ne permettent pas non plus au constructeur canadien de relever la tête, avec seulement 260.000 exemplaires vendus sur un trimestre.

RIM traverse actuellement la plus grave crise de son histoire. L’entreprise fait face à une pression intense des actionnaires qui demandent des résultats et qui s’inquiètent de la santé du business. Et le pire est encore à venir… “Nous nous attendons à faire face à de gros challenges dans les prochains mois, dans un environnement de plus en plus compétitif, avec moins de smartphones vendus, des impacts financiers potentiels liés au retard pris dans la sortie de BlackBerry 10 et nos plans de ventes des terminaux BlackBerry 7″ explique l’entreprise dans un communiqué.

Lors du meeting, Thorsten Heins, le CEO de RIM, a annoncé le report des terminaux BlackBerry 10, qui n’arriveront pas en fin d’année comme précédemment évoqué mais plutôt début 2013. Selon l’entreprise, le report n’est pas lié à une question de design ou de software. Il est fort probable que l’arrivée de l’iPhone 5 et de Windows Phone 8 en fin d’année ait poussé la société canadienne à retarder la sortie de ses terminaux pour faire face à une concurrence un peu moins rude, quelques mois plus tard. Malheureusement, cette décision aura sans doute des conséquences néfastes sur le business de RIM jusque 2013, l’entreprise prenant le risque de ne pas avoir beaucoup à proposer d’ici là et surtout de se reposer sur des smartphones BlackBerry 7 vieillissant.

BlackBerry 10 reste en tout cas la “top priorité” pour l’entreprise, qui souhaite faire des terminaux tactiles ses nouveaux produits phares tout en continuant à proposer des smartphones avec claviers QWERTY, secteur dans lequel RIM veut rester leader.

On en parle sur le forum.

[ Source : The Verge ]

 

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.