Selon une nouvelle étude d’InSites Consulting, les Belges utilisent de plus en plus leurs smartphones et ne le font pas nécessairement dans le meilleur environnement. Ils seraient 36% à utiliser leur smartphone au volant, 33% aux toilettes et 56% lors des réunions familiales. De plus en plus, les Belges deviennent accro à la mobilité et privilégient leurs smartphones et tablettes aux ordinateurs fixes pour surfer.

A peine plus de la moitié des possesseurs de smartphones disposent d’un plan Data pour se connecter à l’Internet depuis n’importe où. Pour InSites Consulting, “cela s’explique sans doute par l’interdiction de vendre conjointement la connexion et le téléphone et par les prix élevés du data par rapport aux autres pays.” Et si la tendance évolue progressivement, les Belges sont toujours très en retard sur leurs voisins.

En revanche, lorsqu’ils disposent d’un plan Data, ils utilisent leurs smartphones pour surfer, ou pour d’autres actions, depuis n’importe où, ou presque. 33% des Belges utiliseraient leur smartphone aux toilettes, 26% devant la télévision, 54% pendant le shopping, 56% en famille et 36% au volant. Un constat alarmant, socialement et en matière de sécurité routière, même si les Etats-Unis nous devancent avec plus de 50% des gens utilisant leur smartphone sur la route.

Pour le reste, le Belge reste très traditionnel. 72% de nos compatriotes utilisent un téléphone portable pour rester en contact avec la famille, les amis, et 58% pour rester informés. Et si le PC reste l’outil préféré des Belges pour l’envoi d’emails, le travail ou le surf, on note un petit changement des mentalités puisque de plus en plus de Belges se contentent d’un smartphone lorsqu’ils sont sur la route. Pour InSites Consulting, plus de 5% de l’utilisation traditionnelle des ordinateurs devrait être transférée sur smartphones et tablettes dans un futur proche.

On en parle sur le forum.