Si la plupart des groupes d’Anonymous ont pris l’habitude de se contenter d’attaques DDOS sur les sites, ne causant que des problèmes mineurs aux organismes visés, certains groupes plus virulents n’hésitent pas à aller beaucoup plus loin en “hackant” directement des sites. La dernière opération en date, menée contre le Département  de la Justice des Etats-Unis a permis de “libérer” 1,7 Go de données pour les rendre publiques.

1,7 Go de données provenant de la Justice américaine se promènent actuellement sous la forme de torrents. Le contenu? Des centaines d’emails mais aussi tout le contenu du site du département de la Justice. “Aujourd’hui, nous libérons 1,7 Go de données qui appartenaient aux Etats-Unis et au DoJ, jusqu’à présent” ont-ils signalé dans un communiqué. “Nous libérons ces données pour répandre l’information, permettre aux gens de se rendre compte de la corruption dans leur gouvernement. Nous libérons ces données pour mettre un terme à la corruption et permettre à ceux qui sont opprimés d’être libres.

Le département de la Justice a confirmé l’attaque à ZDNet, tandis que les Anonymous ont mis en ligne une vidéo sur Youtube dans laquelle ils laissent entendre que plus d’opérations de ce type sont à venir.

On en parle sur le forum.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.