Bruxelles a validé aujourd’hui le rachat complet de Sony Ericsson par Sony. La société japonaise absorbe donc intégralement la joint venture, qui était en perte de vitesse depuis plusieurs années et avait connu des résultats trimestriels très décevants fin 2011.

Annoncé de longue date, le rachat de Sony Ericsson a finalement été validé par Bruxelles, qui autorise la firme japonaise à prendre le contrôle complet des opérations. Pour ce faire, Sony aurait déboursé 1,05 milliard d’euros. Une somme relativement élevée pour une société qui a perdu de sa compétitivité mais qui dispose toujours de nombreux brevets.

Rien qu’en 2011, Sony Ericsson avait vu ses ventes diminuer de 20%, le géant ne parvenant à vendre que 34,4 millions de smartphones dans le monde, et ce malgré de gros investissements. Sony espère relancer ses activités en suivant trois mesures principales. Tout d’abord, le nom Sony Ericsson disparaîtra totalement pour laisser sa place à Sony. Ensuite, les smartphones seront mieux intégrés dans la gamme de produits du constructeur. Enfin, si on en croit un document découvert sur Internet, Sony compte littéralement arroser le marché de nouveaux modèles en 2012 avec pas moins de douze smartphones sous Android. Une démarche qui va dans le sens opposé des autres constructeurs qui se focalisent justement sur quelques modèles seulement…

On en parle sur le forum.

[ Source : Business Mobile ]

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.