De passage à Casablanca, l’humoriste découvre chez un commerçant plusieurs DVD de ses spectacles… y compris le dernier (“Il est pas encore sorti!”). Là où certains auraient fait scandale, ou accablé le vendeur, Jamel joue avec lui, allant jusqu’à lui demander s’ils se vendent bien: “Très bien“, sourit le vendeur, soulagé de voir que l’humoriste ne lui en veut pas.

5 Commentaires

  1. Non Jamel n’est pas idiot, il sait très bien que le pouvoir d’achat du marocain moyen ne lui permet pas d’engraisser les multinationales lorsqu’il veut se divertir.

    Piraté ? Il faudrait d’abord que la propriété intellectuelle soit quelque chose de légitime ;D

Comments are closed.