Soldes sur le net, le bon plan ?

L’année dernière, 8% des belges avaient effectué leur soldes par internet. Ce chiffre en constante augmentation, bien que marginal, montre une nouvelle façon de consommer. Faire ses soldes sur la toile procure des avantages, encore faut-il se méfier des pièges et des abus.

Des démarques régulières et importantes
L’un des gros avantages du net, c’est sa réactivité. Si les magasins opèrent des vagues de démarques successives et toujours plus alléchantes, le net permet d’avoir dés le début des soldes de fortes réductions de prix. On peut trouver dès les premiers jours des produits à -50% voir -70% sur les plates-formes de vente. Les prix des articles soldés évoluent de jours en jours, certains sites comme Sarenza proposent même des alertes par mail pour suivre en temps réel les ristournes faites sur votre paire de chaussures préférée.

Comparateur de prix, le gain de temps
Un autre avantage de l’achat par le net, c’est le gain de temps. Un gain de temps, pour peu que l’on maîtrise la navigation web, car il est parfois bien difficile de dénicher les bonnes affaires parmi tous les sites de ventes. Pour guider l’acheteur de nombreux sites web, comme leguide.com ou soldes.be, compilent les bonnes affaires. Ces sites permettent d’avoir une vision plus globale et de comparer les offres, sans devoir passer son samedi après-midi à arpenter les magasins.

Des soldes peu contrôlées
Mais l’achat sur internet n’exonère pas le consommateur d’une certaine vigilance. Comme pour les soldes en magasins, les achats sur le net sont soumis à des restrictions et à une législation, surtout au niveau des dates. Mais on constate que les déviances sont légion sur la toile, selon Marc Vandercammen du  Crioc, “si les contrôleurs se rendent régulièrement dans les magasins pour contrôler les prix avant et pendant les soldes, on peut dire que ce genre d’examen n’existe pas sur internet”. Pas facile dans ces conditions de discernés les vraies promotions des fausses soldes. Gare aux rabais fictifs.

Un droit de rétractation primordial

Autre piège à éviter celui du droit de rétractation bafoué, car toutes personnes qui effectuent un achat sur le net bénéficient d’un délai de 14 jours pour retourner l’article. Ce délai vaut pour tout achat fait sur un site hébergé en Belgique, pour les  sites hébergés dans d’autres pays européens, il passe à 7 jours. La mention « ni repris, ni échangé » n’a pas lieu d’être sur le net. Les sites qui ne précisent pas clairement ce délai sont tout de même tenus par la loi de respecter ce droit de rétractation. Un délai d’autant plus important que sur le net il est impossible d’essayer, et une belle robe en photo ne le sera peut-être pas sur notre dos.

Lucile Brizais (St.)