Samsung modifie sa tablette pour l’Allemagne

Le géant sud-coréen de l’électronique Samsung Electronics a indiqué jeudi avoir modifié la conception de sa nouvelle tablette tactile, pour le marché allemand, où son produit était interdit à la vente après une plainte déposée par son grand rival Apple.

© EPA

La Galaxy Tab 10.1N est basée sur le modèle de la Galaxy Tab 10.1 –dernière version de la tablette tactile de Samsung– mais le cadre métallique est différent, ainsi que l’emplacement des micros, a précisé à l’AFP un porte-parole du groupe.

Début septembre, un tribunal allemand avait interdit la vente en Allemagne d’une tablette de Samsung, jugée trop ressemblante à l’iPad d’Apple, et accordé une victoire d’importance au groupe californien dans sa bataille internationale contre son concurrent.

Les deux sociétés se livrent une concurrence acharnée sur le marché des gadgets de luxe: Apple commercialise le téléphone multifonctions iPhone et la tablette iPad, tandis que Samsung propose la gamme de smartphones Galaxy S et la tablette Galaxy Tab.

Le sud-coréen et l’américain ont engagé en avril une bataille juridique féroce dans plusieurs pays (Allemagne, Etats-Unis, Japon, Corée du Sud, Australie), s’accusant mutuellement de contrefaçon de technologie et de design.

L’Australie a prononcé en octobre une interdiction temporaire de vente pour la Galaxy Tab 10.1, sur son territoire.

Samsung a demandé lui l’interdiction de la vente du nouvel iPhone, 4S, en France, en Italie, au Japon et en Australie.

(AFP)