Nous vous l’annoncions ce lundi, c’est désormais officiel, la plate-forme d’écoute de musique gratuite lance son service en Belgique ce mercredi. Après sa conquête des États-Unis, la compagnie suédoise se tourne à nouveau vers l’Europe.

Spotify a obtenu un accord avec la Sabam et les maisons de disques pour une diffusion gratuite sur internet et une redistribution des fonds générés sur le territoire du Royaume.

Pas de grande surprise pour cette version belge de Spotify qui reste la même qu’ailleurs dans le monde. L’écoute en streaming du catalogue de 15 millions de titres est totalement gratuite et financée par la publicité. Des artistes locaux seront ajoutés à mesure de l’expansion de la plate-forme.

Aucune invitation n’est nécessaire pour s’inscrire. Cependant, depuis son accord avec Facebook, le service est lié au réseau de Mark Zuckerberg. “Spotify a toujours été social, la musique est plus intéressante quand on peut la partager” explique Axel Bringéus, responsable du lancement belge. Depuis son association au géant américain, la plate-forme a gagné 4 millions d’utilisateurs et a restreint son accès aux membres de Facebook.  Pour les mélomanes aux choix musicaux inavouables, les Suédois ont installé une option “écoute privée”.

Au delà du service gratuit, il existe deux formules d’abonnement. La première permet principalement de se débarasser des pubs et s’élève 4,99 euros par mois. La seconde offre un accès aux autres options de Spotify : dont un accès offline aux listes de lectures et une version mobile Android et iPhone, cette version premium vous coûtera, elle, 9,99 euros par mois.