Les entreprises belges sont réticentes à ouvrir l’accès aux réseaux sociaux à leurs travailleurs.  Seulement 40% d’entre eux ont un accès à Facebook, Twitter, … sur leur poste de travail, selon une étude d’Insites Consulting. C’est en deçà de la moyenne européenne. L’étude souligne que la plupart de ces personnes n’ont qu’un accès limité à Facebook et consorts.

Steven Van Bellenghem, manager au sein d’Insites consulting, déplore cette situation : « Je comprends pourquoi certains employeurs ne donnent pas accès à leur collaborateurs aux sites de réseaux sociaux. Mais cela devient de plus en plus difficile d’arrêter les gens. Les smartphones donnent l’occasion aux travailleurs de surfer sur certains sites de n’importe où. Au lieu de mettre leur véto, les entreprises feraient mieux d’encadrer leurs collaborateurs et de leur donner des formations sur cette matière ».

Selon Insites, bureau mondial de recherche et de consultance en marketing en ligne, pour l’instant, seulement seulement 8% des travailleurs ont déjà reçu une formation sur l’utilisation des médias sociaux au travail.  Or, freiner l’accès des travailleurs aux réseaux sociaux priveraient l’entreprise de retombées positives, affirme InSites, dont l’étude avance qu’en Belgique,  65% des salariés de notre pays sont fiers de l’entreprise. Seuls 13% d’entre eux pourraient en parler et 28% souhaiteraient le faire mais n’en ont pas reçu l’autorisation ou ne savent pas comment s’y prendre.

Cette étude a été réalisée en ligne sur plus de 9000 travailleurs dans 35 pays à travers le monde.

Carmen Barba (st.)

3 Commentaires

  1. “Etude” InSites = Papier Toilette. Ca n’a pas plus de valeur qu’une discussion de comptoir. 9000 travailleurs dans 35 pays… ça c’est de l'”étude”. Les sociétés ont raison, jouer au boulot fait perdre des sommes colossales aux entreprises. Je bloquerais aussi les forums et les sites des quotidiens. 😀

    • ainsi que les pause pipi, le temps de midi, les w-e, les vacances, les fenêtres qui donnent sur l’extérieur, les femmes sauf dans les milieu banquier/assurances/vente, le droit de parler d’autre chose que de boulot, la consommation de liquide et de cigarettes, la possibilité de loger en dehors du lieu de travail, la possibilité d’avoir des enfants et de se marier,les jours fériés, les décès et la maladie.

      voila, comme ca , la boucle est bouclée, productivité assurée des 100% moyennant quelques addictif chimiques

      n’oublions pas la pilule de cyanure pour les chômeurs et les pensionnés et ca sera presque parfait !!!

  2. Le lieu de travail c’est pour travailler.
    Faut quand même pas exagérer avec les réseaux sociaux. Il n’y a pas que cela quand même !

Comments are closed.