La Belgique compte plus de 650.000 sites internet, dont une très grande majorité est faiblement actualisée.

Sur les 669.252 sites internet actifs en Belgique, près de 500.000 ont une finalité professionnelle, selon le baromètre de l’internet belge réalisé par Email-Brokers, une entreprise spécialisée dans le marketing interactif et l’e-mail marketing. “Par rapport au nombre d’entreprises en Belgique, c’est énorme. Notre pays tient le haut du pavé à cet égard. Jusqu’à présent, il était admis qu’il y avait 250.000 sites professionnels en Belgique”, commente William Vande Wiele, administrateur délégué d’Email-Brokers.

Les sites web à vocation professionnelle sont nettement plus nombreux que les sites du secteur non marchand (73.784), les blogs et forums (64.466) ou du service public (9.004).
Les sites internet “vitrine” ou statiques, représentent par ailleurs 93% des sites belges, contre 7% de sites “dynamiques”. On note une évolution importante au niveau des sites d’e-commerce: actuellement, 27.000 sites belges offrent la possibilité aux internautes de commander en ligne, ce qui représente une croissance de 80% en un an, selon Email-Brokers.

Peu de mise à jour

Le baromètre internet montre également que les sites internet belges sont faiblement actualisés: 86% ont été mis à jour pour la dernière fois il y a plus d’un an et 3% des sites internet ont été actualisés au cours des trois derniers mois.

L’évolution principale se dessine dans l’e-commerce. Les sites qui y sont consacrés  ont connu une croissance de presque 80% en un an seulement. Aujourd’hui, plus de 27.000 sites belges offrent la possibilité aux internautes de commander en ligne. Et près de 45% des TPE (très petites entreprises) intègrent désormais la vente sur Internet dans leur stratégie de développement commercial.

Enfin, l’origine des sites indique que la province d’Anvers connaît le plus grand nombre de sites internet (18%), suivie de Bruxelles (16%), de la Flandre orientale (13%) et de la Flandre occidentale (12%). En Wallonie, Liège (9%) arrive en tête devant le Hainaut (5%) et la province de Luxembourg (4%).

Pour établir ces statistiques, Email-Brokers a utilisé une méthodologie à la fois puissante, rigoureuse et transparente. « Depuis 2009, nous avons recensé l’ensemble des sites professionnels belges en les collectant via différents canaux : noms des entreprises et codes postaux, extensions officielles (.be, .com, .net…), villes et villages de Belgique, professions, numéros de téléphone, requêtes automatisées sur les moteurs de recherche… », explique William Vande Wiele. « Cette immense collecte nous a apporté un trillion de données brutes. »

Ci-dessous, les deux documents d’étude obtenus auprès de “email-brakers” :

http://www.email-brokers.com/_brochures/be_FR_v1_print.pdf
http://www.email-brokers.com/_brochures/be_FR_v2_print.pdf

(belga)

3 Commentaires

  1. Pour être responsable d’une agence de développement qui s’occupe entre autres de création de sites internet en Belgique, je confirme que les sociétés de petite et moyenne taille ne se rendent toujours pas compte de ce qu’Internet représente aujourd’hui dans notre société et que de ne pas y apparaitre est un réel désavantage face à la concurrence…
    Pire, pour les sociétés qui sont sur Internet, combien ont un site digne de ce nom ?!…Simple et efficace, donc réellement vendeur ?!
    De nos jours la qualité du web belge est laisse réellement à désirer. Sans compter que les sociétés qui s’occupent généralement des grands sites ne sont pas arrivées là par hasard (lisez entre les lignes “copinage”…) et que ces sites sont de véritables gruyères qui laissent filer les informations de leurs inscrits partout, ne respectent pas nécessairement les standards web, …

    Il suffit de constater qu’un client qui met un budget initial suffisant que pour avoir une réelle communication sur Internet aujourd’hui continue par la suite à investir chaque année un peu de son budget pour garder son outil à jour….c’est simplement que cela rapporte ! CQFD…

  2. Geeko : le sites des offres de “Web” agencies… Je bosse dans le web depuis 1996 et rien n’a vraiment changé en Belgique (on avait une petite avance sur certains pays et on s’est fait dépasser). La Belgique : un espèce de bocal de cornichons que l’on conserve au cas ou.

Comments are closed.