z

ZTE est un fabriquant asiatique, spécialiste des produits en marque blanche et qui a commercialisé très peu de modèles sous son propre nom. Il annonce, ce jeudi 11 août 2011, que le Blade, qui est devenu l’un des smartphones les plus vendus au monde et qui fonctionne sous Android, est signé de la marque et s’attaque au milieu de gamme., Par l’intermédiaire de partenariats conclus avec près de 80 opérateurs dans le monde, le ZTE-Blade est disponible dans près de 50 pays. Les ventes quotidiennes du Blade en Chine en font le smartphone Android le plus vendu dans le pays, avec plus de 16 000 unités écoulées par jour. À ce jour, ZTE a commercialisé 2,5 millions de combinés Blade dans le monde et s’attend à passer la barre des 5 millions avant la fin de l’année Selon un test effectué par lesnumeriques.com, la finition est bonne, les matériaux sont de qualité et les performances restent correctes malgré une configuration matérielle légère. Les points les plus négatifs sont des lags récurrents, une interface physique et logicielle à améliorer et l’aspect photo et vidéo à revoir.

ZTE BLADE

Hedges Olivier (St)

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai un ZTE Blade. J’avais juste achete ce telephone parce que c’etait le moins cher et le seul smartphone que je pouvais me payer.
    La camera pour les photos est mauvaise, il y a un lag de quelques secondes entre le temps ou on appuie sur le bouton et le temps ou la camera prend vraiment la photo.
    Par moment, ca lague quand on demarre une application ou quand on ouvre le menu.
    Mais le pire, c’est en fait la memoire interne du telephone qui est minuscule. Avec Android 2.1 sans fonction App2SD, c’etait vraiment ennuyeux. Mais meme avec App2SD, il y a toujours des applications qui ne se laissent pas deplacer sur la carte alors les problemes d’espace insuffisant ne sont pas termines.

    la batterie ne dure pas tres longtemps si on se sert beaucoup du telephone.

    Je dirais que son seul avantage, c’est d’etre pas cher donc c’est pratique pour les etudiants qui ne savent pas se payer autre chose.

Comments are closed.