Le réseau Mobistar a été fortement perturbé

Le réseau Mobistar a été fortement perturbé par endroits de mercredi soir à jeudi dans la matinée, a annoncé le porte-parole de la société à l’Agence Belga, confirmant ainsi les plaintes de plusieurs utilisateurs, relayées notamment via Twitter. “Nous avons eu une coupure de fibre optique au niveau de Fleurus”, nous précise Mathieu Van Overstraten.”Un incident qui a causé des problèmes majeurs, dans un premier temps dans le hainaut, ensuite sur l’ensemble de notre réseau.

Les perturbations concernaient en matinée tant les services data – qui permettent de se connecter à Internet grâce à son smartphone – que les appels. “Ça fonctionnait en fait de manière aléatoire“, explique le porte-parole de Mobistar, reconnaissant un “problème sévère”.

La fibre optique a été réparée en matinée par Mobistar, qui a rapidement constaté une “amélioration sur le réseau”.”Tous les services “fixes” fonctionnent à nouveau [depuis ce matin]: ADSL, téléphonie fixe,… Par contre, le réseau de téléphonie mobile reste fortement perturbé,” constatait encore vers 10h ce matin le porte-parole.

Un peu plus tard, Mobistar informait, via son compte Twitter, que “la voix et les SMS fonctionnaient à nouveau sur [le] réseau mobile”. Un porte-parole nous confirme: “C’est rétabli, excepté pour l’internet mobile pour lequel on constate encore quelques perturbations, mais nous avons bon espoir en un rétablissement complet rapide.” En effet, quelques minutes plus tard, Mobistar communiquait sur le rétablissement complet du réseau.

Base également touché

Les importantes perturbations sur le réseau Mobistar ont également eu un impact sur le réseau fixe de Base, l’opérateur louant les lignes fixes de Mobistar pour son service de téléphone fixe, a expliqué Bart Vandesompele, porte-parole de Base. Les perturbations pourraient également toucher quelque peu le réseau GSM et internet en province du Hainaut, a-t-il ajouté, attendant que la situation soit rétablie chez Mobistar.

Pour suivre les discussions à ce sujet, c’est par ici.