Alors que près de 80% des Belges ont un accès à internet à domicile et que l’e-commerce a bondi de 28% en 2010, pour atteindre un chiffre d’affaires de 900 millions
d’euros, Google, bpost et Belgacom ont décidé de s’allier pour aider les PME à être “en ligne”.

“Disposer d’un site internet peut avoir un impact important sur le chiffre d’affaires d’une société”, ont expliqué en choeur les responsables des 3 sociétés, mercredi, à l’occasion du lancement de la campagne “Votre entreprise en ligne”. Concrètement, les PME le souhaitant pourront bénéficier, dans le cadre de cette action, d’un site web gratuit durant 6 mois avec hébergement et outil de réalisation du site, d’un nom de domaine .be gratuit durant 1 an, de réductions sur les envois de paquets ainsi que de conseils pratiques et d’une certification de qualité.

“Ce projet a été lancé en parallèle dans 13 pays à travers le monde”, a-t-on encore précisé du côté de Google qui se félicite par ailleurs du
succès de l’opération en Grande-Bretagne, où une campagne similaire a démarré il y a un an. Sur cette période, quelque 185.000 sites web y ont
été créés.

En Belgique, l’objectif des 20.000 sites est avancé. “Nous sommes une plate-forme ouverte. Nous espérons que d’autres acteurs vont nous rejoindre afin de créer une vague qui rassurera les entrepreneurs”, ont conclu les responsables de la campagne.

12 Commentaires

  1. Quid du type de site qui sera réalisé par Google ? Sera-t-il SEO friendly ? (si c’est Google qui le fait, on peut imaginer que oui) Les standards web et l’accessibilité seront-il respectés ? Et plein d’autres questions du même genre…

  2. Il y a intérêt à être en ligne et à utiliser le courrier électronique! Car depuis que La Poste est devenue vpost, elle ne distribue plus le courrier dans le Brabant wallon … Une lettre envoyée avec une adresse parfaitement valable à Braine-L’Alleud n’a pas été distribuée, mais retournée avec un auto-collant “ADRESSE INCORRECTE” !!!

  3. Etre en ligne pour une entreprise est un nécéssité, mais encore faut-il être visible. Pour cela en plus d’un site web qui doit apporté un plus au consommateur, il est nécéssaire d’adopter un plan de stratégie marketing dédié au web. Car sinon, la seul présence en ligne n’aura que très peu d’effet pour la majorité des pme sur leurs chiffres d’affaire!

  4. Je serai intéressé de connaître le budget d’une telle opération pour une PME. Pour ma part je suis dirigeant d’une société de création de sites Internet spécialisée dans les PME (site vitrine / ebusiness / seo). L’hébergement gratuit est un peu un leurre sachant qu’aujourd’hui un hébergement suffisant coûte 20€. De plus Je ne suis pas persuadé que les PME soient réellement accompagnées dans leur démarche Marketing de création de site Web…le contact client qui permet que leur site soit vraiment à leur image. En tout cas il s’agit d’un sacré concurrent.

    • Hi Erica, I have been following your blog for a ralley long time. I love your style of writing and I have come to love your personality through your blog. I just want to say that it was much more interesting to read in the past when you had lots of opinions on various matters in society. I’m sad to see that it is getting boring though I know you’re working very hard on your beauty business. I just wish that you’ll continue to write and share with us your thoughts. I think there are a lot out there who think like me. ^_^

  5. Le but non avoué de Google ne serait-il pas d’acquérir de nouveaux clients pour Google Adwords! (annonce publicitaire)
    Car une fois le site en linge, il faut le faire connaître!

    • Je suis du même avis que Thunderblog. Le référencement naturel n’étant pas lucratif pour google, la solution adwords devient la solution incontournable pour une PME.

  6. J’ai reçu de Google par courrier papier une offre de 75€ d’adwords gratuits. Ils font un tas de pub actuellement. Le but de ces sites gratuits est clairement d’augmenter leurs revenus adwords et adsense. Google please, don’t do evil!

  7. Bonjour,

    En tout cas, il est certain que les sites web (et la gestion client qui va avec) sont encore bien mal utilisés, quand ils existent.
    Depuis décembre dernier, nous cherchons un entrepreneur en toitures (région de Liège). Les rares ayant un website ne donnent aucune suite aux mails ou formulaires de contact, un seul excepté. Il semble que le E-commerce soit inconnu, ou du moins négligé, dans la construction…
    Le moyen de contact privilégié dans ce secteur semble rester le téléphone! Que je ne sais pas utiliser en journée (car au boulot), et qui ne répond plus en soirée. Ne parlons même pas des N° de fax (eh oui…) qui bien souvent ne fonctionnent pas/plus.
    C’est une prise de conscience de l’utilité d”un bon website qu’il faudrait inculquer aux entrepreneurs… Et la gestion qui va avec.
    Pour info, nous n’avons trouvé aucune société wallonne pour nos travaux…
    Les Flamands, eux, répondent aux mails. Ne fut-ce que pour dire que leur agenda est rempli…

  8. Dumping, vente à perte, concurrence déloyale, etc…
    Si on regarde bien c’est un procédé qui semble illégal. Belgacom et Bpost sont les grands complices de Google qui essaye de mettre en place un système d’aliénation rentable après un an…voir plus tôt avec l’ajout de pub google (adsense, adwords, etc) sur ces sites…PME qui seront prises au piège d’une tentative de monopole et qui, arpès avoir fait l’expérience d’un sav merdique à la belgacom et de l’incompétence fonctionnariale de la Poste seront dans l’obligation de soit arrêter leur site (si le contrat le prévoit) soit de repasser par une boite web…Les procédés de Google ne m’étonne plus…la boite tant ventée et adulée par les webeux (dont moi) il fut un temps est bien pire que l’énemi ancestrale Microsoft qui apparait gentil face à l’impudence et au manque de respect des lois et libertés de chacun…

    Ha le web, le lieu de la liberté où les Page, Brin, Zuckerberg et consorts sont les nouveaux tyrans…

  9. @ Thierry,
    pourquoi faire un site internet pour des PME qui travaille dans le bâtiment? Elles croulent déjà sous les chantiers. Et elles manquent en plus de mains-d’oeuvre.

Comments are closed.