Le chapitre bruxellois du Founder Institute clôture ce dimanche 6 mars les inscriptions pour son semestre printanier.

Comme vous nous l’expliquions, Cet institut d’accompagnement pour créateurs d’entreprise veut exporter la Silicon Valley pour en faire profiter les entrepreneurs belges.

Le directeur du programme bruxellois, Misha Chellam est originaire de cette vallée ensoleillée : « Aux États-Unis, il y a un mythe de l’entrepreneur. En grandissant dans la Silicon Valley, vous vivez à l’endroit où Twitter et Facebook sont nés. Alors quand vous apprenez qu’ils jouent un rôle dans les révoltes nord africaines vous vous dites “wow, ils viennent de chez moi et ils sont en train d’aider à changer le monde”. » L’Américain estime qu’en Europe, les réussites de ce genre sont moins nombreuses.

Ces réussites sont les outils pédagogiques du Founder Institute. Au-delà du coaching des mentors, le jeune directeur explique qu’il s’agit d’inspirer les étudiants à sauter le pas. Il compare un entrepreneur à un parachutiste : « Les gens qui ont une idée depuis longtemps ont souvent peur de se lancer. C’est un peu comme quelqu’un qui rêve de sauter en parachute. Le jour où il se lance, il saute avec d’autres passionnés et ça rend l’expérience moins effrayante et plus riche. »

Pour participer, il ne s’agit pas forcément d’avoir une idée de startup. Mais il faut être prêt à créer son entreprise dans le domaine des nouvelles technologies. Ainsi, la sélection se fait en fonction d’un test psychologique et non d’un business plan.

Geeko offre un accès à un e-cours du Founder Institute aux cent premiers chanceux. Retrouvez ici, les conseils d’entrepreneurs à succès pour lancer votre startup. Entrez le mot de passe : brussels_vip, les cent premiers bénéficieront d’un accès gratuit!

1 COMMENTAIRE