Près d’1,6 milliard de téléphones mobiles ont été vendus dans le monde en 2010, dont 19% de smartphones, qui ont connu un véritable boom des ventes avec une croissance de 72% sur un an, a annoncé mercredi le cabinet Gartner.

Le numéro un mondial des téléphones mobiles, le finlandais Nokia, reste en tête des ventes avec 28,9% des parts de marché et 461 millions de mobiles vendus, suivi par les sud-coréens
Samsung (17,6% de parts de marché) et LG Electronics (7,1%). Concernant les smartphones (téléphones multifonctions connectés à internet), “le grand nombre” d’unités vendues au quatrième trimestre 2010 a “propulsé Research in Motion (RIM) et Apple respectivement à la quatrième et cinquième place, reléguant Sony Ericsson et Motorola” aux sixième et septième postes, souligne Gartner.

Côté systèmes d’exploitation des smartphones, Android (logiciel de Google) a enregistré une croissance de “888,8% en 2010 et s’est emparé de la deuxième place” derrière Symbian (Nokia) qui détient 37,6% des parts de marché, contre 22,7% à Android et 16% pour RIM. Le système d’exploitation des iPhone d’Apple arrive en quatrième position avec 15,7% de parts de marché.
Android a accéléré son déploiement au quatrième trimestre 2010, période sur laquelle il a même réussi à prendre la tête des ventes, souligne Gartner.

(AFP)