Ça faisait longtemps, mais c’est reparti. Depuis ce jeudi, une nouvelle carte de Belgique, aux relents nationalistes (et humoristiques) circule sur le web, notamment en Flandre.  On l’a par exemple vue postée par un facétieux citoyen du Nord sur le mur Facebook de Jan Jambon, l’un des ténors de la N-VA, ou relayée sur Twitter par @michelhenrion.

On y voit Anvers élevée au rang de capitale de la Flandre, Bruxelles et toute la zone de la frontière linguistique dégradées au statut de parking et la Wallonie transformée en Plopsaland, un parc d’attraction très populaire en Flandre.

Cette carte vient s’ajouter à d’autres, tout à fait premier degré, celles-là, qu’ont inventée des autorités tout ce qu’il y a de plus officielles. On rappellera par exemple la représentation du pays version office du tourisme flamand, où Bruxelles était représentée comme une simple ville flamande. On se souvient aussi de celle, tout aussi « sérieuse », de TF1, qui avait simplement inversé Nord et Sud. Décidément, la géographie belge est au moins aussi chamboulée que ses institutions…

Bernard Demonty