Google a annoncé jeudi, à l’occasion de la publication de résultats annuels “éclatants” marqués par un bond de 30% du bénéfice, qu’un de ses fondateurs, Larry Page, deviendrait directeur général, l’actuel PDG Eric Schmidt restant président du conseil d’administration. Larry Page, qui était directeur des produits, est le cofondateur de Google, avec Sergey Brin.

“De toute évidence Eric a fait un travail remarquable en dirigeant Google depuis dix ans”, a déclaré Larry Page dans un communiqué, disant avoir “appris de lui un nombre incalculable de leçons“. Eric Schmidt pour sa part a indiqué que ce changement était le résultat de réflexions visant à “simplifier notre structure de direction et accélérer le processus de décision”. “Larry est prêt à diriger et je me réjouis de travailler à la fois avec lui et Sergey (Brin) pour encore longtemps”, a-t-il ajouté.

Sergey Brin, qui avait fondé Google avec Larry Page en 1998, “va consacrer son énergie à des projets stratégiques, en particulier en travaillant à de nouveaux produits”, a précisé le groupe.

Cette annonce inattendue a pratiquement fait passer au second plan les résultats financiers, qui ont pourtant dépassé les attentes. Sur l’ensemble de l’année, le bénéfice net a atteint 8,505 milliards de dollars, pour un chiffre d’affaires en hausse de 24% à 29,321 milliards de dollars. L’action prenait 1,31% à 634,97 dollars dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse.

(afp)