Une cinquantaine d’applications sont nées dans “Google Labs”, ce laboratoire à ciel ouvert à la sauce Google qui permet d’avoir un retour sur les créations des ingénieurs de Mountain View avant que celles-ci ne soient lancées au grand public. Une nouvelle invention vient de voir le jour il y a peu : le Body Browser.

Nécessitant Chrome, ce “navigateur humain” dont l’interface rappelle Google Maps décompose étape par étape les systèmes cardio-vasculaire, osseux, musculaire, organique et cérébral dans un environnement 3D qui pousse toujours plus loin les capacités WebGL du navigateur. Il ne faut par contre pas s’attendre à un outil scientifique en soi; si le rendu est plutôt réussi malgré la lenteur de chargement, les informations s’arrêtent à la simple dénomination de toutes les différents composants humains.

Pour l’instant, seul le modèle féminin est disponible mais la page de description de cette application web annonce qu’un masculin sera bientôt disponible. Petite astuce également, vous pourrez partager à n’importe qui l’URL qui se met à jour en temps réel en fonction du plan que vous choisissez.

Nathan Soret.

1 COMMENTAIRE