Facebook Places, l’allié des cambrioleurs ?

Selon le site spécialisé TechCrunch, un réseau de cambrioleurs a réussi à pénétrer dans plus de 50 maisons grâce aux informations collectées sur Facebook, et principalement grâce à Facebook Places. De quoi relancer le débat sur les dangers de la géolocalisation.

A Nashua, une ville de l’Etat du New Hampshire, aux Etats-Unis, des cambrioleurs particulièrement aux faites des dernières évolutions technologiques ont profité de Facebook pour dévaliser une cinquantaine de maison et amasser un butin de plus de 100 000 dollars. Selon TechCrunch, ce réseau de malfaiteurs a utilisé les informations d’utilisateurs librement partagées par ces derniers pour accomplir leur forfait.

Sont mis en cause: les mises à jour de statut trop explicite (genre: vacances à l’étranger avec toute la famille, J-1) et, surtout, les données de géolocalisation. Avec Facebook Places, récemment lancé aux Etats-Unis et bientôt disponible en Europe et en Belgique, vous – et vos amis – signalez à votre réseau où vous vous trouvez et avec qui en temps réel. Et, fatalement, “check in” à un endroit informe forcément que vous n’êtes pas à un autre. Comme votre domicile.

De quoi relancer le débat sur les dangers liés à la géolocalisation. On en reparle bientôt, avec l’arrivée de Facebook Places en Belgique.

Source: TechCrunch