La première voiture électrique solaire débarque en magasin

Le jeune constructeur néerlandais Lightyear effectue une entrée fracassante sur le marché du véhicule électrique, grâce à son véhicule solaire.

Qu’on le veuille ou non, l’électrique est en train de se faire une place dans le monde de l’automobile. Ainsi, le nombre de constructeurs qui proposent un ou plusieurs modèles est en constante augmentation. Dans ce contexte, il est parfois difficile de se démarquer de la concurrence.

Toutefois, c’est le cas si l’on exclu Lightyear. En effet, l’entreprise néerlandaise débarque sur le marché en tapant du poing sur la table. Et ce grâce à une voiture électrique, oui, mais surtout solaire : la Lightyear 0.

Écologique, mais hors de prix ?

L’histoire de la start-up et de son véhicule est encore très jeune. Fondé en 2016, Lightyear travaille main dans la main avec un sous-traitant finlandais, Valmet Automotive. En tout et pour tout, il n’aura donc fallu que six ans au constructeur pour concevoir sa Lightyear 0. Les panneaux solaires recouvrent le toit du véhicule, soit une surface de 5 m², et permettent de récupérer jusqu’à 70 km d’autonomie par jour. À l’échelle d’une année, les spécificités de la voiture lui permettent de récupérer jusqu’à 11 000 km d’autonomie. Bien entendu, tout dépend du climat.

Armée d’une batterie moins puissante que la moyenne (61 kWh), la Lightyear 0 n’est pas exactement un foudre de guerre. Cependant, elle compense son manque de tonicité par son efficacité. Le constructeur néerlandais privilégie la légèreté et l’aérodynamisme. En conséquence, sa voiture est capable d’atteindre les 625 km parcourus en une seule charge. Sans compter l’apport des panneaux solaires. À noter que, dans la mesure où la Lightyear 0 est un véhicule électrique, il est évidemment possible de la recharger d’une manière plus traditionnelle.

En définitive, la principale ombre au tableau reste son prix. À 250.000 €, la Lightyear est très loin d’être à la portée de toutes les bourses. Néanmoins, la start-up se veut rassurante et plaide une stratégie du long terme. Autrement dit, Lightyear compte sur le succès de son premier modèle pour baisser graduellement les prix de ses véhicules. « Ses », car l’entreprise travaille déjà sur la Lightyear 2, prévue pour 2025.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.