Test – Warhammer 40,000 Shootas, Blood and Teef : Warhammer à la sauce run ‘n gun

Développé par le petit studio belge Rogueside, Warhammer 40,000 Shootas, Blood and Teef s’inspire assez ouvertement de Metal Slug pour nous offrir une expérience de jeu différente dans l’univers de Warhammer 40,000.

Reconnu pour ses deux sympathiques clones de Metal Slug à la sauce mafieuse, Gun, Gore & Cannoli, le petit studio belge Rogueside s’est lancé un beaucoup plus gros défi en développant un nouveau jeu prenant place dans l’univers emblématique de Warhammer 40,000.

La formule reste la même par rapport aux anciens projets du studio. Rogueside a toutefois choisi de changer radicalement le ton, en misant sur un humour décalé. Vous n’incarnerez d’ailleurs ici pas in Space Marine mais un Ork. Adroitement mis en scène à travers de jolies cinématiques, le scénario du jeu se révèle efficace, même s’il est en définitive une bonne excuse pour nous faire voir du pays.

Le gameplay du jeu est très spectaculaire.

Très classique dans son approche du genre, Shootas, Blood and Teef propose d’enchaîner les gunfights déchaînées dans des niveaux labyrinthiques qui ont quelque peu du mal à se renouveler. La formule est identique à celle d’un Metal Slug : on massacre des hordes d’ennemis avec un large arsenal d’armes qui vont de la mitrailleuse au lance flamme, en passant par le fusil à pompe. On passe d’une arme à l’autre facilement et il faut bien l’avouer l’action est frénétique et le gameplay fonctionne plutôt bien puisqu’on alterne tirs à distance, coups au corps à corps et interactions avec divers objets. Chaque niveau se termine par un boss, qui nécessitera généralement une approche différente pour être vaincu. Si le jeu est plaisant en solitaire, il est beaucoup plus fun à deux, et même à quatre en ligne. Il ne faudra toutefois pas en attendre trop. Car si la formule est maîtrisée, Shootas, Blood and Teef reste un jeu relativement court, au level-design un peu trop simpliste et au gameplay souvent très brouillon. La formule peine à se renouveler à travers l’aventure, l’absence de scoring n’encourage guère à se lancer dans un second run et si la patte graphique cartoonesque est sympa, les décors et visuels manquent de profondeur. On a ainsi beaucoup trop souvent cette sensation de jouer à un jeu flash… N’est pas Metal Slug qui le souhaite.

Esthétiquement, le jeu développe son style, mais ne surprend jamais…

S’il n’est donc pas bien vilain, ce Shootas, Blood and Teef peine à totalement convaincre, la faute à un contenu un peu léger, une réalisation moyennement convaincante et un level design moyen. Le titre a pourtant de quoi charmer les fans de Warhammer 40,000 avec son univers délirant, sa bande son électrisante et quelques combats bien nerveux. Vendu une vingtaine d’euros en digital, le titre de Rogueside devrait logiquement trouver son public malgré ses défauts.

Conclusion

Nouveau jeu des créateurs de Gun, gore & Cannoli, Warhammer 40,000 Shootas, Blood and Teef se présente comme un run ‘n gun old school dans la veine de Metal Slug, très classique dans son approche du genre mais néanmoins pas déplaisant à parcourir seul ou en coop jusqu’à quatre joueurs. Le jeu de Rogueside se démarque par son humour décalé et son gameplay nerveux mais manque quelque peu de profondeur et de contenu. Côté esthétique, si le design charme, le manque de profondeur des décors trahit un budget limité. Vendu une vingtaine d’euros, le jeu de Rogueside parviendra probablement à séduire les amateurs du genre, à condition qu’ils ne soient pas trop exigeants….

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.

Warhammer 40,000 Shootas, Blood and Teef

Gameplay 7.0/10
Contenu 7.0/10
Graphismes 6.5/10
Bande son 7.5/10
Finition 7.0/10
7.0

On aime :

Fidèle à l'univers Warhammer 40,000

Un gameplay très fun

Jouable en coop

Une bande son rock électrique

Le petit prix

On aime moins :

Court

Un level-design moyennement inspiré

Une faible replay-value

Une réalisation "petit budget"