Crédits : AFP

Airbnb n’autorisera plus les fêtes dans les locations

La plateforme va interdire les fêtes dans toutes les locations à une échelle mondiale.

Il y a deux ans, en pleine épidémie, Airbnb avait mis en place une restriction temporaire mondiale des fêtes. “Historiquement, nous avons permis aux hôtes d’utiliser leur meilleur jugement et d’autoriser des fêtes lorsque cela était approprié pour leur maison et leur quartier”, raconte la société. Pour la petite histoire, Airbnb avait déjà déployé plusieurs dispositifs de sécurité en 2019. Et ce, alors que cinq personnes venaient de perdre la vie dans une fusillade dans l’une des réservations. Lorsque le coronavirus est arrivé en 2020, l’entreprise a mis en place une interdiction globale de toutes les fêtes. “Cette interdiction temporaire s’est avérée efficace, et aujourd’hui, nous codifions officiellement cette interdiction en tant que politique”, indique Airbnb dans un billet.

Les fêtes dans les Airbnb, c’est fini

C’est ainsi que, ce mardi, la société a décidé d’interdire de manière permanente les “fêtes et événements perturbateurs”, qui incluent les rassemblements à invitation ouverte. Autrement dit, au revoir aux locations que les clients réservaient spécialement pour organiser un grand événement pour une nuit. “L’interdiction a été bien accueillie par notre communauté d’accueil”, peut-on lire dans le billet. Airbnb assure avoir reçu des commentaires positifs de la part des dirigeants communautaires et des élus. C’est ainsi qu’“en nous appuyant sur cette dynamique, nous pensons que le moment est venu de codifier cette politique”, conclut la société.

Des sanctions prévues

Concrètement, le site continuera à interdire les propriétés de type “Party House”. Autre changement, le plafond de 16 invités lors des fêtes, annoncé à l’été 2020, va disparaître.

Les hôtes qui tentent de violer ses règles s’exposent à des conséquences. Ces dernières vont de la suspension du compte à la suppression totale de la plateforme, insiste le billet. Il rappelle au passage qu’en 2021, plus de 6 600 hôtes ont été suspendus d’Airbnb pour avoir enfreint l’interdiction de faire la fête, rapporte le média NBC.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.