Crédits : BRENDAN SMIALOWSKI / AFP

Le rachat de Twitter par Elon Musk est mis “temporairement en suspens”

Coup de théâtre dans la saga Elon Musk/Twitter.

Ce vendredi, Elon Musk a annoncé qu’il avait retardé son rachat de Twitter. Et ce, dans l’attente de détails sur la proportion de faux comptes sur le réseau social. Suite à l’annonce, l’action Twitter a plongé de 17%. À noter que nous ne savons pas encore si cette question peut faire échouer l’accord. Autre variable, Elon Musk a déjà vendu pour plus de 8 milliards de dollars de ses actions Tesla pour financer l’achat.

Un tweet, une suspension

“L’acquisition de Twitter est suspendue de manière temporaire dans l’attente de détails sur le fait que les spams et les faux comptes représentent bien moins de 5% du nombre d’utilisateurs” , a écrit Elon Musk sur la plateforme. Près de 93 millions de twittos suivent actuellement le compte du milliardaire. Pour rappel, début mai, Twitter avait indiqué compter en moyenne 229 millions d’utilisateurs quotidiens dit monétisables. La plateforme a annoncé ces chiffres lors de la présentation de ses résultats trimestriels. Par “monétisables”, il faut comprendre, “exposés à de la publicité”. Selon la plateforme, que moins de 5% d’entre eux étaient des spams ou de faux comptes.

Sur Twitter, Musk se présente en sauveur

Fin avril, le conseil d’administration de Twitter a accepté une offre de rachat de 44 milliards de dollars de la part d’Elon Musk, le patron de Tesla. Dans la foulée, le PDG a promis de nettoyer Twitter des spams, donc des”robots spammeurs” qui imitent de vraies personnes, d’authentifier les utilisateurs, de renforcer la transparence et de faire de la plateforme un bastion de la liberté d’expression. D’ailleurs, Elon Musk s’était même dit prêt à réintégrer l’ancien président américain Donald Trump.

Pour rappel, Twitter avait suspendu définitivement le compte de l’ancien président américain après l’attaque du Capitole en janvier 2021. En réaction, la valeur de Twitter, calculée sur la base du cours de son action, a chuté ces dernières semaines, parallèlement à une baisse plus générale des valeurs technologiques.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.