AFP

Le piratage de mangas explose

Malgré la disponibilité croissante d’options légales, le piratage en ligne continue d’être un réflexe pour des millions de personnes.

De nouvelles données, publiées par la société britannique MUSO, montrent que les sites pirates sont encore très populaires. MUSO est spécialisée dans le suivi du piratage.

En chiffres, au cours du premier trimestre de 2022, les visites de sites pirates ont augmenté de plus de 29 % par rapport à l’année précédente. Ce qui représente un total de 52,5 milliards de visites. Près de la moitié de ce trafic, soit 48 %, va aux contenus liés à la télévision. La catégorie de l’édition occupe la deuxième place avec 27%, suivie des catégories du cinéma, 12%, de la musique, 7%, et des logiciels, 6%.

Le manga au centre de l’attention

Le secteur de l’édition a connu la plus forte croissance du piratage. Et ce, “sous l’impulsion de la demande mondiale de mangas”, qui représente 18,3 % de toutes les visites mesurées au premier trimestre 2022. Contre 12,4 % au premier trimestre 2021. Autre chiffre révélateur, trois des cinq premiers sites de piratage en termes de visites dans la base de données mondiale de MUSO sont consacrés au contenu des mangas. À savoir que la base de données compte plus de 500 000 sites de piratage

Par secteur d’activité, 47,7 % des visites de piratage concernent des contenus télévisés et 26,8 % des contenus éditoriaux. Par “contenus éditoriaux”, il faut comprendre livres électroniques, mangas, livres éducatifs, magazines et journaux. En comparaison avec les autres secteurs d’activité, comme la télévision, la croissance de la demande pour l’édition s’illustre avec les données de MUSO pour janvier à mars 2021 et 2020. En 2020, l’édition représentait 15,1% des visites de piratage. Pour la période de janvier à mars 2021, le taux est monté à 21%.

Les États-Unis en haut du podium

Les États-Unis continuent d’abriter le plus grand nombre de pirates en chiffres absolus. Le pays affiche la plus forte demande mondiale de piratage au premier trimestre 2022. Soit 10,9 % de l’ensemble du trafic, avec 5,7 milliards de visites sur des sites de piratage. Cela représente une croissance de 38,9 % au premier trimestre 2022 par rapport au premier trimestre 2021.

La Russie et l’Inde suivent la tendance avec un peu plus de 3 milliards de visites de sites pirates. La Chine et la France complètent le classement, avec respectivement 1,8 et 1,7 milliard de visites. La France occupe désormais la 5ème place, alors qu’elle était 8ème au 1er trimestre 2021.

MUSO

“L’augmentation continue et marquée des visites de piratage est une lecture alarmante pour les industries du divertissement“, indique MUSO. Les chercheurs s’attendent à ce que cette tendance se poursuive, en particulier “dans le climat actuel de guerre des abonnements pour les plateformes de SVoD, combiné à la compression économique et à l’inflation mondiale croissante”.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.