Test – Young Souls : bagarre en famille

Disponible en exclusivité sur Google Stadia depuis l’été dernier, Young Souls débarque enfin sur consoles et PC. Le petit studio français 1P2P nous livre une très belle aventure.

Si les membres du studio ont travaillé auparavant dans d’autres boîtes françaises telles que Ankama (Dofus, Wakfu…) et Hydravision (ObsCure, Alone in the Dark), Young Souls est leur premier jeu en tant que nouveau studio indépendant. Les membres de 1P2P proposent un action-RPG jouable en coopération (uniquement hors-ligne) au gameplay proche des beat’em up tel que Streets of Rage mais avec des éléments de jeu de rôle en prime. S’il était réservé aux utilisateurs de Google Stadia, le titre est depuis peu disponible sur toutes les consoles et PC, ainsi que sur le Game Pass.

Le titre nous fait suivre l’histoire de Jenn et Tristan, les jumeaux flamboyants, orphelins depuis leur plus jeune âge. Ceux-ci sont recueillis par le Professeur, un scientifique qui les traite comme ses propres enfants. Mais ce dernier disparaît mystérieusement au début de l’aventure. En explorant son laboratoire, les jumeaux tombent sur un portail qui les emmène dans un monde parallèle où se trouve une société de gobelins. Ceux-ci apprennent alors que leur père adoptif a été enlevé par de dangereux habitants de ce monde. Ils vont cependant pouvoir compter sur la technologie du professeur ainsi que sur l’aide de différents gobelins pour explorer des donjons et atteindre leur objectif.

La ville est explorable à tout moment.

Young Souls est donc un action-RPG dont le gameplay ressemble surtout à un beat’em up classique. Le jour, les jumeaux peuvent se balader tranquillement en ville pour acheter des vêtements et se préparer. La nuit, ceux-ci traversent le portail pour combattre des gobelins. Les donjons sont divisés en courts niveaux dont la plupart sont optionnels. Dans ces niveaux se cachent tout un tas d’ennemis à affronter ainsi que des coffres contenant objets et pièces d’équipements.

Les jumeaux sont tous deux contrôlables, jouer en coopération permet de contrôler les deux en même temps tandis que ceux qui veulent jouer seuls peuvent permuter entre les deux à tout moment. La panoplie de mouvements reste classique, avec un bouton d’attaque, des objets qui servent dans différentes situations, une parade ainsi que des esquives très limitées par une jauge d’endurance. Jenn et Tristan ont tous deux un gameplay identique, mais celui-ci va varier selon l’équipement attribué à chacun d’entre eux. Le poids de l’équipement va non seulement changer la vitesse des personnages, mais en plus, quatre types d’armes aux attaques différentes sont disponibles.

Il est possible de construire les deux personnages différemment.

Ces niveaux courts permettent d’avancer rapidement dans le scénario mais il est tout de même conseillé de passer par les niveaux annexes pour amasser de l’expérience et de l’équipement. Young Souls montre très vite son véritable visage, celui d’un jeu plutôt difficile. Même si de nombreux ennemis sont coriaces, ce sont principalement les boss qui vont poser problème. Ceux-ci sont particulièrement réussis, ils se montrent rapides et possèdent plusieurs phases et barres de vie. Il faut alors utiliser tous les outils à notre disposition pour les vaincre. De nombreuses options d’accessibilités permettent d’alléger un peu la formule, mais même dans sa difficulté la plus basse, le titre ne se laisse pas faire.

Le titre est forcément assez répétitif puisque tabasser du monstre est notre tâche principale. Mais le gameplay se montre très efficace, possède quelques subtilités et ne manque pas de répondant. L’attrait du loot et de l’expérience donne de bonnes raisons de parcourir entièrement les donjons, permettant aussi d’alléger un peu la difficulté. Une formule qui devient vite addictive pour peu que l’on accroche à son gameplay. Le titre possède cependant quelques petits soucis de performance, en particulier sur Switch où les chutes de framerate surgissent de temps en temps.

Certains boss sont très coriaces.

Le titre de 1P2P frappe également fort grâce à sa très bonne direction artistique. Les personnages et les décors semblent tout droit sortis d’un dessin animé, Young Souls utilise un mélange de 2D et de 3D qui rend particulièrement bien. Les personnages sont bien animés et ne manquent pas de vie. On sent que beaucoup d’efforts ont été fournis sur cet aspect, au point de montrer les équipements et vêtements que l’on choisit directement sur Jenn et Tristan. Le titre n’hésite pas non plus à utiliser des séquences d’animations comme cinématiques lors des passages les plus importants du scénario. On regrette cependant une bande-son un peu en retrait et loin d’être inoubliable.

Avec cette direction artistique et son univers, le titre est particulièrement mémorable. Young Souls propose un scénario pas forcément compliqué mais avec beaucoup de personnalité. Que ce soit nos ados rebelles qui emploient beaucoup de langage fleuri ou encore la troupe de méchants pas très intelligents, l’écriture du jeu se permet de nombreuses touches d’humour qui fonctionnent. L’univers est renforcé par d’autres mécaniques de jeu, comme la possibilité d’augmenter ses statistiques en allant à Happy Fit, la salle de sport de la ville, et en réalisant des mini-jeux de musculation. Young Souls propose une aventure très charmante et qui ravira les fans de beat’em up à la difficulté relevée.

Conclusion

1P2P est un studio indépendant français formé par des anciens développeurs d’autres boîtes tel que Ankama. L’été dernier, ceux-ci proposaient leur premier jeu sur la plateforme Google Stadia. Ce même titre est disponible depuis peu sur toutes les consoles, PC et sur le Game Pass. Young Souls est un action-RPG, un mélange entre un beat’em up classique tel que Streets of Rage mélangé avec des éléments de RPG. Jouable entièrement en coopération, on suit les aventures de Jenn et Tristan, des jumeaux orphelins depuis leur plus jeune âge, qui découvrent l’existence d’un monde parallèle où vit une société de gobelins. Ceux-ci doivent alors partir à la recherche du Professeur, leur père adoptif, qui a mystérieusement disparu dans ce monde. Le jour, les jumeaux peuvent se balader tranquillement en ville pour acheter des vêtements et se préparer. La nuit, ceux-ci traversent le portail pour combattre dans différents donjons. Si le gameplay est dynamique et simple à prendre en main, Young Souls réserve tout de même une sacrée dose de challenge, même s’il est possible d’alléger cet aspect avec tout un tas d’options d’accessibilité. Il est tout de même conseillé de parcourir les niveaux annexes pour accumuler expérience et équipement pour affronter les nombreux challenges. Plutôt répétitif, le titre parvient tout de même à nous en mettre plein les yeux grâce à une direction artistique réussie, un mélange de 2D et de 3D qui semble tout droit sorti d’un dessin animé. On lui reproche tout de même ses musiques très discrètes mais Young Souls propose une aventure très appréciable pour les fans du genre, et un scénario qui ne manque pas d’humour.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.

Young Souls

Gameplay 8.0/10
Contenu 7.0/10
Graphismes 7.5/10
Bande son 6.5/10
Finition 6.5/10
7.1

On aime :

Un gameplay dynamique et exigeant

De l'humour qui fonctionne

Une aventure entièrement jouable en co-op

Visuellement très beau et très vivant

On aime moins :

Une formule répétitive

Quelques soucis techniques

Une bande-son trop discrète