Chinese Academy of Sciences

Batteries : des chercheurs ont trouvé un gigantesque gisement de lithium au pied de l’Everest

Un vaste gisement de l’un des métaux les plus convoités de la planète pourrait se trouver dans la région du mont Everest.

Dans le journal Bloomberg, on peut lire que d’après le site Web ScienceNet.cn, une équipe de recherche financée par l’Académie chinoise des sciences a découvert un important gisement de lithium au pic Qiongjiagang du mont Everest. Elle pourrait contenir jusqu’à 1,0125 million de tonnes d’oxyde de lithium.

Alors que le secteur des voitures électriques bat son plein, le métal blanc argenté est de plus en plus considéré comme “le nouveau pétrole” ou “l’or blanc”. Selon le 2022 Mineral Commodity Summary de l’United States Geological Survey, l’Australie et l’Amérique latine abritent 64 % du lithium connu dans le monde.

Un trésor pour Pékin

La découverte du gisement de lithium sur un pic du Mont Everest est une aubaine pour la Chine. Et ce, en raison de l’explosion de la demande de voitures électriques et de l’amélioration des applications des systèmes de stockage de l’énergie. En bref, l’augmentation de la part des voitures électriques entraînera une hausse de la demande de lithium, un métal essentiel au fonctionnement des batteries lithium-ionC.

“Dans le contexte de la transition vers l’énergie verte, l’industrie des batteries est donc sous pression pour garantir de nouveaux approvisionnements en lithium et maintenir ainsi les prix des batteries pour les voitures électriques à un niveau bas” explique le site businessam.be.

À savoir, pour le moment, Pékin importe 70% du lithium qu’elle utilise. Le nouveau gisement en question pourrait contenir jusqu’à 1,0125 million de tonnes d’oxyde de lithium, selon le groupe de scientifiques de l’Institut de géologie et de géophysique de l’Académie chinoise des sciences (CAS). Et donc, changer complètement la donne.

Une ressource de plus en plus prisée

En bref, étant donné les pénuries d’approvisionnement des composants électroniques et de la flambée du prix du lithium, cette découverte fait son effet. La demande mondiale de lithium est de plus en plus forte et encore plus sur le marché chinois.

D’après l’Agence Ecofin, il y a un an, en Chine, le prix du carbonate de lithium utilisé dans les batteries électriques a grimpé de 88 % entre janvier et mars. En 2021, le prix du carbonate de lithium a grimpé de 400 %. Depuis le début de 2022, le prix du composé a augmenté de près de 50 %. Enfin, d’après une estimation de l’Agence internationale de l’énergie, sa valeur pourrait augmenter de 4.000 % d’ici 2040 si les objectifs climatiques mondiaux sont atteints.

La découverte en détail

Le gisement découvert serait un type de roche contenant du lithium spodumène. Le même que celui de l’Australie.

Concrètement, les recherches sur le terrain ont révélé l’existence d’une quarantaine de dykes de pegmatite à spodumène tabulaire, de type cystidium. À savoir que les pegmatites sont des roches blanches claires avec de grands cristaux. Celles découvertes au pic de Qiongjiagang sont mélangées à un peu de vert clair en raison de leur faible teneur en spodumène. Les spodumènes sont une espèce minérale du groupe des silicates, un sel combinant le dioxyde de silicium SiO2 à d’autres oxydes métalliques.

Pour le moment, selon les données d’IHS Markit, l’Australie envoie plus de 96 % de ses exportations de spodumène vers la Chine.

Dans l’espoir d’une exploitation future

Selon un rapport du China Science Daily, un journal soutenu par le CAS, il pourrait s’agir du troisième plus grand gisement de lithium du pays. Juste après celui du site de Bailong Mountain, dans la région autonome de Xinjiang Uygur, et celui de Jiajika, dans la province du Sichuan.

Toutefois, selon Qin Kezhang, le chef de l’équipe de recherche, l’exploitation du gisement de lithium est encore loin d’être terminée. Elle en serait encore à la phase initiale de “pré-étude”.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.