Test – FAR Changing Tides : Voyage contemplatif en mer

Après un premier épisode en 2018, la studio suisse Okomotive revient avec cette suite qu’est FAR: Changing Tides. Tout comme le premier jeu, il s’agit d’un titre qui nous fait voyager, cette fois à bord d’un bateau.

En 2018 sortait FAR: Lone Sails, un jeu d’aventure bien reçu par la critique et par les joueurs. Il s’agissait alors du premier jeu d’un petit studio suisse nommé Okomotive. Les mêmes développeurs reviennent presque quatre ans après avec une suite reposant sur le même concept mais proposant une configuration différente, FAR: Changing Tides. Edité par Frontier Foundry, ce nouvel épisode est disponible sur toutes les consoles et sur PC depuis ce premier mars.

Le titre propose de nombreux décors détruits par la nature.

FAR: Changing Tides nous met dans la peau d’un jeune garçon à la recherche d’un nouvel endroit où vivre. En effet, dès les premiers instants de l’aventure, l’univers dans lequel nous évoluons est tristement en ruine. Si le premier jeu faisait la part belle aux environnements désertiques, Changing Tides montre plutôt de très nombreux endroits inondés. Une terre en proie à des séismes et des déluges d’eaux qui ont détruit la majorité des paysages du jeu. Le jeune garçon va très vite trouver un bateau aux inspirations steampunk et va parcourir le monde à la recherche d’un nouveau chez-lui.

Le titre est donc un jeu d’aventure qui se joue sur un plan en 2D et dont le but sera toujours d’aller de l’avant. Nous contrôlons notre personnage qui est très souvent à bord de son navire. Celui-ci se pilote manuellement, nous devons nous déplacer physiquement (que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du bateau) et actionner des leviers et autres boutons pour gérer le déploiement du mât et des voiles. Le bateau va évoluer durant l’aventure, permettant par exemple d’utiliser des rames à l’aide d’un moteur qu’il faut alimenter de carburant. Il faut en prendre soin puisque différentes parties peuvent être endommagées et doivent être réparées à l’aide d’objets que l’on trouve de temps en temps.

Au fil du jeu, de nombreux obstacles nous barrent la route et il faut trouver un moyen de passer avec notre bateau. La solution nécessite alors d’en sortir et d’aller explorer la structure qui bloque le passage. On y trouve alors de légères énigmes à résoudre pour faire avancer les choses.

Il faut parfois sortir du bateau pour comprendre comment progresser.

Si on lui reproche tout de même sa maniabilité un peu capricieuse qui affecte certaines manipulations précises demandées par le titre, FAR: Changing Tides se prend tout de même en main très vite. La grande majorité des mécaniques de jeu sont claires, de même que les objets avec lesquels nous pouvons interagir qui fonctionne de manière logique. Ces mécaniques de jeu sont assez légères, il n’est pas possible d’échouer ou de se tromper dans l’utilisation du bateau. Il est tout de même préférable de gérer l’utilisation du vent et de notre carburant correctement pour avancer à un bon rythme. Cette simplicité permet au titre de prendre une posture très contemplative. On passe la majorité du temps à observer les jolis décors qui défilent. Le scénario vient parfois nous secouer avec des évènements scriptés qui sont souvent prenant ou magnifiques.

Nous sommes là devant un titre au scénario très léger mais qui propose tout de même quelques pistes et développements grâce à ses décors. La narration se fait uniquement de manière environnementale. Aucun mot ne vient éclairer nos lanternes, il faut recoller les morceaux de l’univers avec ce qu’on peut observer. On croise parfois des plans complexes de bateaux ou des peintures murales qui donnent des informations sur des évènements qui prédatent notre arrivée. Une narration tout en subtilité qui fonctionne bien.

Le bateau évolue au fil de l’aventure.

Tout cela fonctionne aussi grâce à la direction artistique réussie du jeu. FAR: Changing Tides propose de très jolis décors aux couleurs souvent désaturées pour coller avec l’ambiance mélancolique du titre. Si les modélisations ne sont pas forcément trop complexes, le studio a su mettre les efforts là où il fallait. La bande-son est également une réussite, même si elle est très discrète lors de nos explorations. Celle-ci envoie surtout ce qu’elle a dans le ventre lorsqu’on navigue à pleine vitesse.

L’aventure n’est cependant pas très longue puisqu’elle se termine en environ 5h et ne propose aucune rejouabilité. Le titre est pourtant proposé au prix de 19,99€, une somme peut-être un peu élevée pour la densité de contenu qu’il propose. FAR: Changing Tides délivre tout de même une aventure particulièrement plaisante et contemplative à la réalisation réussie. Il faut cependant être sensible à la proposition, sous peine de s’ennuyer un peu.

Conclusion

Près de quatre ans après FAR: Lone Sails, le studio de développement suisse Okomotive propose une suite nommée FAR: Changing Tides. Tout comme son prédécesseur, ce nouvel opus nous fait voyager, mais cette fois à bord d’un bateau. On y incarne un jeune garçon à la recherche d’un endroit où vivre. L’univers du jeu dépeint des environnements inondés, détruits par des catastrophes naturelles. Le garçon trouve très vite un bateau qui lui permet de partir voyager. Il s’agit d’un jeu d’aventure qui se joue sur un plan 2D dans lequel nous contrôlons directement le garçon. Celui-ci va devoir piloter le navire en activant des mécanismes et en surveillant certaines parties comme les voiles. Mais nous sommes souvent stoppés dans notre course, nécessitant de trouver un moyen de passer en résolvant des énigmes. Le gameplay est facile à prendre en main et naturel, le titre laisse une bonne place à la contemplation dans son expérience. On passe une bonne partie du temps à admirer les jolis décors du jeu, qui sont accompagnés de très bonnes musiques. Son univers mystérieux est majoritairement raconté grâce à ses décors, laissant de la place à nos interprétations sur ce qu’il s’est passé avant les évènements que nous vivons. Sa réalisation réussie en fait une très belle aventure, même si elle s’avère assez courte. Un titre à réserver aux amateurs de propositions contemplatives.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.

FAR: Changing Tides

Gameplay 7.0/10
Contenu 6.0/10
Graphismes 7.5/10
Bande son 7.0/10
Finition 8.0/10
7.1

On aime :

Une réalisation réussie

Un gameplay naturel

Une bonne direction artistique

Des moments mémorables

On aime moins :

De petites lourdeurs dans les contrôles

Une courte aventure

Il faut adhérer à la proposition