onur-binay-mVcTLcRAknM-unsplash

La Chine teste ses “ondes millimétriques tridimensionnelles”, l’après 5G

Une technologie révolutionnaire pourrait aider la Chine à prendre la tête de la course mondiale aux communications sans fil de nouvelle génération.

Des chercheurs chinois affirment avoir atteint une vitesse record de transmission de données. Et ce, en utilisant des ondes millimétriques vortex. Il s’agit d’une forme d’onde radio de très haute fréquence.

Les ondes tourbillonnaires

Pour communiquer, les appareils mobiles actuels utilisent des ondes électromagnétiques qui se propagent comme des ondulations sur un étang. D’un point de vue mathématique, ces ondes n’ont que deux dimensions.

Les ondes millimétriques vortex, elles, adoptent une forme tridimensionnelle, comme une tornade. Ce mouvement tourbillonnant pourrait contenir des informations supplémentaires qui augmenteraient la bande passante des communications.

En clair, les ondes en question sont comprises entre 1 centimètre et 1 millimètre et permettent de proposer une large bande passante, indispensable pour multiplier les débits. Et donc atteindre les objectifs de la 6G. Par exemple, elles sont utilisées par les radars anticollisions et les scanners corporels.

Une nouvelle génération de réseau sans fil

Selon le South China Morning Post, grâce à cette technologie, des chercheurs chinois ont réussi à diffuser 1 téraoctet de données sur 1 km en une seconde. L’expérience a été réalisée par une équipe dirigée par le professeur Zhang Chao de l’École d’ingénierie aérospatiale de l’Université Tsinghua.

Ainsi, les ondes tourbillonnaires ont ajouté “une nouvelle dimension à la transmission sans fil”, a déclaré le professeur.

Dans ce contexte, les chercheurs ont installé une ligne expérimentale de communication sans fil dans l’enceinte des Jeux olympiques d’hiver de Pékin le mois dernier. Une ligne qui pourrait diffuser simultanément plus de 10 000 flux vidéo en direct et en haute définition, selon un communiqué l’équipe dirigée par le professeur Zhang Chao. Selon le professeur, la Chine serait ainsi “en tête du monde dans la recherche sur les technologies clés potentielles pour la 6G”.

La 6G dans un futur proche

La technologie dite 6G pourrait être utilisée pour améliorer les armes et les systèmes de défense. Par exemple, les armes hypersoniques pourront utiliser ce réseau pour détecter des cibles et pour les communications. Pour rappel, ce type d’arme se déplace au moins cinq fois plus vite que la vitesse du son. Elles sont au cœur d’une course mondiale à l’armement entre la Chine, la Russie et les États-Unis.

Selon le rapport le lancement commercial de la 6G pourrait commencer d’ici 2030 en Chine.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.