Capture d’écran Microsoft

La nouvelle mise à jour de One Drive supprime tous les documents stockés localement

Microsoft a activé une nouvelle option par défaut pour tous les utilisateurs OneDrive.

Microsoft a apporté des modifications dans la façon dont OneDrive synchronise les fichiers et les dossiers sur Mac. Au plus grand dam des utilisateurs du service de stockage.

OneDrive permet aux utilisateurs de stocker leurs fichiers personnels au sein d’un emplacement unique. Il est possible de les partager avec d’autres personnes et d’y accéder à partir de n’importe quel appareil connecté à Internet.

Files On-Demand, une fonctionnalité controversée

Le mois dernier, Microsoft a déployé une nouvelle “expérience de fichiers à la demande” de OneDrive pour les Mac exécutant macOS 12.1 et les versions ultérieures.

Concrètement, Microsoft a fait de Files On-Demand le comportement par défaut de son client OneDrive. À savoir que cette fonctionnalité est conçue pour permettre aux utilisateurs d’accéder aux fichiers dans le cloud sans avoir à les télécharger et à utiliser l’espace de stockage sur leur Mac.

À l’origine, cette fonctionnalité était facultative. Cependant, via sa dernière mise à jour, Microsoft a supprimé le paramètre utilisateur original permettant de la désactiver. Un changement qui a provoqué un tollé chez les utilisateurs. Une colère justifiée, puisque désormais, ils n’ont plus aucun moyen de conserver des copies locales de leurs fichiers synchronisés. Plus grave encore, une fois activée par défaut, l’option Files On-Demand supprime tous les documents stockés sur le disque dur, dès qu’ils sont synchronisés avec OneDrive.

Les développeurs expliquent que l’activation de cette option par défaut n’est pas un choix. En clair, ils ont été obligés d’adopter le nouveau framework FileProvider arrivant dans macOS 12.3. Pour rappel, Apple a décidé de supprimer certaines extensions du noyau de macOS jusqu’ici utilisées par OneDrive.

Une solution bancale

Depuis le déploiement de la mise à jour, de nombreux utilisateurs Mac ont donc vu toutes les copies locales de leurs fichiers synchronisés avec OneDrive disparaître. En réponse, un des responsables de OneDrive explique qu’en réalité, les fichiers ne sont pas supprimés du disque dur. Microsoft indique qu’il suffit de se rendre à la racine du répertoire OneDrive. Ensuite, un simple clic droit permet de sélectionner l’option “Toujours conserver sur cet appareil” (“épingler”).

Ainsi, certains utilisateurs ont suivi ces conseils et ont téléchargé à nouveau tous leurs fichiers et dossiers. Malheureusement, le degré d’échecs de synchronisation reste élevé. De plus, une fois que l’utilisateur retrouve ses fichiers, l’opération n’est pas terminée. Il doit ensuite ouvrir chacun d’entre eux un pour les stocker et les rendre accessibles localement.

Des plaintes en pagaille

En bref, des centaines de plaintes concernant les changements imposés et les beugs associés sont répertoriées sur le blog OneDrive de Microsoft, sur les forums MacRumors, et sur Reddit. Les utilisateurs espèrent le retour de la possibilité de stocker les fichiers synchronisés localement. Et, bien sûr, une correction de la série de beugs.

Pour le moment, cliquer sur l’icône cloud pour chacun des répertoires semble être la solution la plus fiable.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.