Crédit photo : Belga

Attention aux arnaques aux faux colis

Sur Internet, les arnaques se multiplient. 

Depuis quelques mois, c’est une véritable déferlante. Les internautes sont de plus en plus nombreux à recevoir des messages frauduleux de pirates qui tentent de se faire passer pour des services de livraisons de colis à domicile tels que Bpost, Fedex ou UPS.

Les pirates utilisent souvent le même stratagème : un message court qui signale à l’internaute qu’un colis est “en attente” de livraison, généralement accompagné d’un code à encoder sur un site tiers. La présentation est généralement soignée avec des logos frauduleux, un objet portant un numéro de référence et parfois, des notes de bas de page avec les conditions légales. Si l’on n’a pas l’habitude, il est facile de se laisser duper. Ne serait-ce que par curiosité, on a envie de vérifier la nature de ce colis “en attente”.

Rappelons-le toutefois, les services de livraison à domicile laissent généralement un avis de passage dans votre boite aux lettres. Si vous recevez donc un mail sans constater la présence d’un avis de passage dans votre boite aux lettres, il y a donc de fortes chances que celui-ci soit frauduleux.

Les mails frauduleux peuvent prendre plusieurs formes.

Plusieurs éléments mettant également la puce à l’oreille : par exemple, le fait que le mail soit rédigé dans une autre langue, ou qu’il soit envoyé depuis un adresse mail qui n’est pas celle de la compagnie de livraison associée.

Les arnaques de ce type sont nombreuses. L’un de nos lecteurs, qui nous avait contacté à ce sujet nous l’a confirmé par mail. “Je reçois parfois plus de trois messages par jour” assure Thibault. “Au début, il m’arrivait de me laisser avoir. Je cliquais, j’arrivais sur un site frauduleux, je comprenais et je fermais la fenêtre.” 

Le plus souvent, ils apparaissent avec le nom d’expéditeur “Bpost” dans votre boite mail.

Les intentions des fraudeurs sont variées puisqu’elles vont de la récupération de données personnelles qui peuvent permettre de pirater un compte à l’installation d’un maliciel, en passant par le paiement frauduleux d’une fausse taxe à l’importation ou à la livraison, réalisé volontairement par la personne arnaquée, qui pense régler un dû à la société de livraison.

Si vous avez été victime de l’une de ces arnaques en ligne, n’hésitez pas à le signaler sur Internet et à déposer plainte auprès d’un bureau de police. Pensez également à modifier vos mots de passe sur les sites que vous fréquentez régulièrement, pour laisser le moins de chances possible aux pirates de dérober des informations personnelles.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.