Microsoft rachète l’éditeur Activision Blizzard pour 70 milliards de dollars

Activision est notamment le propriétaire des licences Call of Duty, Crash Bandicoot et Warcraft.

Microsoft vient d’annoncer le rachat d’Activision Blizzard, l’un des plus gros éditeurs de jeux vidéo de la planète, auteur, notamment de la série des Call of Duty. Le montant de la transaction est évalué à 70 milliards de dollars, ce qui en fait l’une des plus grosses acquisitions réalisées par Microsoft.

Activision Blizzard est considéré comme l’un des plus gros éditeurs de jeux vidéo de la planète. L’acquisition permet surtout à Microsoft de mettre la main sur plusieurs studios emblématiques : les studios Treyarch, Infinity Ward, Sledgehammer et Raven Software, auteurs des Call of Duty, le studio Toys for Bob, auteur des remakes de Crash Bandicoot et Spyro, les studios Blizzard, qui ont notamment travaillé sur les séries Warcraft, Diablo et Overwatch, mais aussi les studios Beenox, High Moon et Demonware.

Les studios Xbox mettent ainsi la main sur plus d’une trentaine de franchises, parmi lesquelles quelques-unes des plus emblématiques, comme les Call of Duty, Crash Bandicoot, Spyro, Tony Hawk, Diablo, Warcraft, et des licences mobiles aussi, avec notamment le très populaire Candy Crush.

Le géant américain pourra proposer les futures productions Activision-Blizzard en exclusivité sur ses machines. Dans un premier temps, l’acquisition de l’éditeur permettra surtout à Microsoft d’intégrer tous les titres Activision-Blizzard à son offre Gamepass, son offre de gaming en illimité, qui compte plus de 25 millions d’abonnés.

Un tremblement de terre pour le secteur

L’acquisition d’Activision-Blizzard pourrait potentiellement totalement inverser la balance des pouvoirs dans le secteur, en donnant un très net avantage à Microsoft face à son rival Sony et sa PlayStation 5, qui devance toujours sa rivale sur cette génération. Pour Microsoft, la priorité va toutefois à son offre Gamepass et pas à ses plates-formes. Le géant américain propose un accès illimité à un large catalogue de ses productions et des productions indépendantes moyennant un paiement mensuel.

Avant Activision-Blizzard, l’éditeur avait déjà annoncé le rachat d’un autre gros éditeur de jeux-vidéo, Bethesda Softworks, auteur des séries à succès Elder Scrolls, Fallout ou encore Doom.

La finalisation du deal pourrait toutefois prendre jusqu’à 18 mois, Microsoft devant obtenir la validation par les autorités concernées pour ce rachat.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.