La Belgique, sixième pays européen qui attire le plus d’investisseurs

Le Royaume-Uni reste le pays qui attire le plus les investisseurs tandis que la Belgique occupe la sixième place.

D’après le dernier classement IntoTheMinds, la Belgique est le sixième pays européen qui attire le plus d’investisseurs. Entre septembre 2020 et juillet 2021, l’agence belge a analysé 841 levées de fonds de startups européennes. Réalisée sur l’ensemble du continent européen, l’étude espère décrypter et chiffrer la dynamique des levées de fonds actuelles.

Après la crise du coronavirus, plusieurs secteurs d’activité ont vu leur activité reprendre fortement en 2021. “Les startups européennes ont profité d’une manne financière et 2021 s’annonce comme un cru exceptionnel”, avance IntoTheMinds. L’agence conclue par une note critique, en mettant l’accent sur l’inégalité des genres au sein de l’écosystème startups. En effet, sur les 1374 fondateurs des entreprises ayant levé des fonds, seulement 8,1% sont des femmes.

Juin 2021 : l’explosion des levées de fonds

En tout, 25,6 milliards d’euros qui ont été investis dans les startups européennes entre septembre 2020 et juillet 2021. Plus particulièrement, le nombre de levées de fonds a explosé entre mai et juin 2021.

“Ce qui frappe quand on étudie l’historique des levées de fonds depuis 2020 c’est leur accélération depuis 2021”

En effet, entre mai et juin 2021, les levées de fonds ont été multipliées par six. La moyenne est passée de dix collectes de fonds hebdomadaires à plus de soixante.

Selon IntotheMinds, la période de la crise Covid aurait pesé sur la capacité des startups à lever des fonds. À partir du mois de mai 2021, le marché se serait alors “déchaîné” avec des montants très importants investis dans le retail, la banque, l’assurance et l’électricité.

Le secteur du retail, n°1 du classement

Le secteur du retail a bénéficié de 28% des 25,6 milliards d’euros investis.

D’après l’enquête, la crise du Covid aurait été un bouleversement pour le retail alimentaire et non-alimentaire. L’épidémie et les confinements successifs auraient fait naître des besoins de livraison et auraient ancré l’e-commerce un peu plus dans les quotidiens.

“Une véritable course s’est engagée pour raccourcir les délais de livraison, une course très gourmande en capitaux dont on voit ici l’effet”

Les startups britanniques dominent le classement

Les trois pays qui ont concentré le plus de levées de fond sur la période analysée sont le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Suède.

Le Royaume-Uni arrive en tête des pays européens avec environ 6,66 milliards d’euros investis sur la période septembre 2020 – juillet 2021. En Suède, pas moins de 45 levées de fonds ont été recensées sur la période, dont l’une est également la plus importante du classement. Il s’agit du fabricant de batteries Northvolt, avec 2,2 milliards d’euros de collectés en juin 2021. Cette levée représente à elle seule 50% des capitaux collectés dans tout le pays.

La Belgique occupe, elle, la sixième place du classement. Au cours du premier semestre 2021, les start-up et les scale-up “tech” belges ont levé 927,13 millions d’euros.

En résumé, l’étude d’IntoTheMinds montre un afflux important de capitaux en mai-juin 2021 dans les secteurs du retail, de la banque et de l’électricité. Ces résultats s’expliqueraient d’une part par les effets du coronavirus sur le secteur du retail, et de l’autre par un intérêt grandissant pour les fintechs et l’industrie des batteries. Mais l’agence insiste, “de gros efforts doivent donc encore être entrepris pour que cet univers se féminise”.