Le barreau de Charleroi a été victime d’une cyberattaque

Plus de 12.000 documents auraient été volés.

Le Barreau Charleroi a été victime de pirates informatiques ce mercredi 6 octobre. Les pirates du groupe de ransomware LockBit 2.0 ont annoncé qu’ils avaient pris possession des données du Barreau de Charleroi et des ordinateurs installées sur son réseau. L’information a été dévoilée par le site de cybersécurité Zataz et confirmée par La Nouvelle Gazette.

Pour rappel, le Barreau de Charleroi regroupe tous les avocats qui exercent ce métier à Charleroi. Un grand nombre de dossiers sensibles y sont donc présents. Les pirates déclarent avoir récupéré plus de 12.000 documents et menacent de divulguer leur contenu le 9 octobre prochain si une rançon ne leur est pas payée. Une équipe informatique tente depuis mercredi soir de débloquer la situation. Tous les ordinateurs ont été coupés pour éviter la propagation du malware et le barreau est actuellement paralysé.

« Malheureusement, les avocats sont souvent la cible de ces attaques. C’est terrible, nous étions complètement bloqués ! » a indiqué Nathalie Monforti, bâtonnière de Charleroi au journal La Gazette. La bâtonnière a ajouté qu’ils ne savaient pas s’il s’agissait de bluff ou de menaces réelles : « La protection des données personnelles est très importante, nous ne rigolons pas avec ça ! C’est pour ça que les dossiers étaient protégés… Les hackers ont trouvé une faille et ont réussi à rentrer dans notre système informatique. Cela dit, on ne sait pas si les données au sein de celui-ci ont véritablement été volées ou si c’est du bluff. Quoi qu’il en soit, nous prenons la menace très au sérieux. Les pirates ont l’air très organisés. »