Test – La Famille Addams : un jeu coop pour toute la famille

Décidément très actif, le studio Outright Games, qui livrera pas moins de 7 nouveaux jeux cette année, multiplie les adaptations d’animés en jeux vidéo. Après Spirit, place à La Famille Addams. 

Spécialiste des adaptations de films d’animations et séries pour enfants en jeux, le studio Outright Games multiplie les productions en cette année 2021. Après Spirit et The Last Kids on Earth, place aujourd’hui à la Famille Addams. Si certaines de ces productions s’en sortent correctement, d’autres sont proches du désastre. Outright Games a de ce fait la mauvaise habitude de privilégier la quantité à la qualité…

Chaque niveau propose une succession de défis.

Avec La Famille Addams, le studio n’a pas pris de très gros risques. Il nous livre une adaptation très classique avec un jeu qui s’inspire assez ouvertement de tous les classiques du genre. S’il ne faut pas attendre quoi que ce soit d’original de cette adaptation, force est de constater que le jeu pourrait bien séduire les plus jeunes.

PHL Collective, le petit studio qui s’est chargé de cette adaptation, a en effet décidé de concevoir un jeu coopératif, qui se joue à quatre simultanément. Idéal donc pour les soirées en famille devant la télé. D’autant plus que si le jeu de base est un jeu de plates-formes, il intègre également de nombreux mini-jeux.

Esthétiquement, ça reste très simple.

Les mécanismes de La Famille Addams sont plutôt solides puisque les joueurs doivent progresser à travers une succession de niveaux en alternant séquences de plates-formes, casse-têtes et séquences de combat. De loin, ce sont les séquences de plates-formes les plus réussies, avec des épreuves parfois étonnamment exigeantes. On meurt d’ailleurs souvent dans La Famille Addams. La bonne nouvelle, c’est qu’aussitôt qu’on a passé l’arme à gauche, on revient dans la partie. La mort n’est donc pas du tout punitive. Les puzzles sont également ingénieux. Il faudra par exemple pousser plusieurs aliments sur une balance pour atteindre un certain poids. Malheureusement, de ce point de vue là, le jeu n’est pas très accessible aux plus jeunes puisque les objectifs secondaires ne sont pas clairement précisés. Les séquences de combat restent également accessibles, même si l’on regrette que les contrôles soient minimalistes. Quelques boutons de la manette seulement sont exploités. On aurait aimé que les mécanismes de combat soient un peu plus sophistiqués. Il n’est par exemple pas question de parer un coup ici. Le jeu se joue comme un beat them all bête et méchant.

Quelques mini-jeux entrecoupent les niveaux.

Entre deux niveaux, on a parfois droit à un mini-jeu. Plutôt variés, ceux-ci se révèlent également très amusants à parcourir et mettent clairement l’accent sur la compétition entre les joueurs. Ils sont d’ailleurs tous accessibles en dehors de l’aventure, depuis le menu principal. Il s’agira de récolter un maximum de points au cours d’une partie, que ce soit en suivant un parcours d’obstacle, en survivant le plus longtemps possible sur une plate-forme qui se déplace ou en participant à différents défis d’agilité. C’est simple mais fun et ça fonctionne à merveille à deux, trois ou quatre joueurs.

Si le jeu parvient donc à séduire avec ses mécanismes efficaces, la présentation fait réellement défaut. L’histoire nous est présentée à travers des dialogues écrits uniquement, de piètre qualité de surcroit. Le mode solo déçoit également dans sa construction puisqu’il n’est au final qu’une succession de mini-jeux et de niveaux qui sont tout juste connectés entre eux par leur univers graphique. On le sent, le titre a été développé un peu à l’arrache. Les bugs graphiques ne sont d’ailleurs pas rares. Globalement, on a également l’impression que les développeurs n’ont pas eu le temps (ou le budget) pour soigner la présentation, les cinématiques, la construction des niveaux…

Les bugs graphiques sont malheureusement nombreux.

Techniquement aussi, ce n’est pas très glorieux. Les décors sont vides, les modélisations sommaires et la présentation minimaliste. Le jeune public, principale cible du jeu, ne devrait toutefois pas y prêter trop attention. Il est en revanche très décevant de constater le manque de travail réalisé sur la bande son du titre : pas de doublages, des bruitages minimalistes et quelques rares mélodies qu’on oublie sitôt écoutées. Vu le prix auquel le jeu est vendu (39,99€), on aurait clairement été en droit d’en attendre un peu plus…

Ceci étant dit, si l’on met de côté ce manque de budget et d’ambition, le jeu reste plutôt plaisant à parcourir et c’est tout ce qui compte. Car La Famille Addams est un titre qui a été spécifiquement pensé pour être joué en famille. Les mini-jeux compétitifs pimentent la soirée entre deux niveaux. L’aventure reste également plaisante à parcourir, même si on reprochera aux développeurs d’avoir tiré un peu le divertissement en longueur avec des niveaux à rallonge. La Famille Addams n’est certainement pas la meilleure adaptation à laquelle nous ayons joué, mais il n’en reste pas moins un titre agréable à parcourir et plutôt bien pensé pour son audience.

Conclusion

Si elle ne brille par sa réalisation, cette adaptation de La Famille Addams en jeu n’en reste pas moins un jeu de plates-formes / aventure très efficace. Le titre a avant tout été pensé pour être joué en coopératif, à quatre. Les niveaux sont entrecoupés par des mini-jeux compétitifs totalement délirants, qui représentant sans l’ombre d’un doute les moments forts de l’aventure. Le jeu d’Outright Games ne fait preuve d’aucune originalité, mais les développeurs maîtrisent les codes du genre et nous livrent un titre qui à défaut d’être joli ou brillamment présenté, a le mérite d’être très divertissant. Panique au Manoir est l’archétype du jeu coop sur lequel on s’éclate à quatre en famille. On regrette en revanche qu’aucun effort n’ait été consenti au niveau de la présentation, ultra-minimaliste. 

La Famille Addams : Panique au Manoir

Gameplay 7.0/10
Contenu 5.5/10
Graphismes 4.0/10
Bande son 3.5/10
Finition 5.5/10
5.1

On aime :

Amusant en coop à quatre

Les mini-jeux délirants

Fidèle à l'univers de La Famille Addams

Un gameplay accessible

On aime moins :

Une bande son sans personnalité

Techniquement faiblard

La mise en scène ultra-minimaliste

Trop cher (39,99€)

Certains passages beaucoup trop longs