À partir du 1er novembre, certains contrôles de police ne seront plus signalés aux utilisateurs de Waze et Coyote en France.

C’est sans doute l’une des fonctionnalités les plus importantes pour les utilisateurs et, pourtant, les contrôles de police ne seront plus tous signalés sur les applications de navigation dès le 1er novembre 2021. Jusqu’à maintenant, que ce soit pour annoncer un radar, un test d’alcoolémie ou un barrage de police, un message apparaissait pour en avertir le conducteur.

Les radars ne sont pas concernés

Ce ne sont pas les radars qui sont concernés par cette modification. Ils seront toujours indiqués et les utilisateurs pourront moduler leur vitesse. Le changement concerne les contrôles et les barrages de police.

En effet, en cas de contrôles pour alcool et/ou drogue au volant ou de déploiement des forces de l’ordre dans le cadre d’une alerte enlèvement ou d’une menace terroriste, les automobilistes ne seront plus prévenus. Le but premier est évidemment de garantir la sécurité sur les routes. Ces nouvelles dispositions ne seront appliquées que dans un rayon de 2 kilomètres en zone urbaine et de 10 kilomètres en zone rurale.

Au bout d’un certain temps, les alertes pourront toutefois être à nouveau visibles. Pour les contrôles d’alcool et de drogue, elles ne s’afficheront pas pendant 2 heures. Par contre, pour les barrages de police, ce sera plus long, étant donné qu’elles disparaitront pendant 12 heures. Cette nouveauté ne concerne que les routes départementales et communales, pas les nationales et les autoroutes.

Ces restrictions restent donc tout à fait minimes et ne modifieront pas considérablement l’utilisation de ces fonctionnalités sur les services de navigation.