Space X va diffuser de la publicité dans l’espace

SpaceX et une startup canadienne prévoient de lancer un satellite qui diffusera des publicités dans l’espace. Il sera possible d’acheter des pixels sur l’écran du satellite en crypto-monnaie.

Le mois dernier, la startup canadienne Geometric Energy Corporation (GEC) a déclaré s’associer à la compagnie astronautique SpaceX. Le projet est de mettre en orbite CubeSat, un satellite publicitaire, via une fusée Falcon 9. Il sera doté d’un écran pixelisé, sur lequel apparaîtra la publicité, des logos ou des œuvres d’art. 

Pour que les images soient visibles sur terre, une perche à selfie sera fixée sur CubeSat et filmera l’écran d’affichage. Une fois en orbite, YouTube ou Twitch diffuseront les images d l’écran en direct.

À quel prix?

Cinq jetons seront nécessaires pour faire apparaître des publicités sur le CubeSat. Les jetons Kappa et Gamma détermineront la couleur et la luminosité de l’écran. Les coordonnées et le placement des pixels seront déterminées par les jetons Rhoe et Beta. Le jeton Xi déterminera le temps d’affichage de la publicité. 

À ce stade, aucune fourchette de prix des jetons n’a été communiquée Samuel Reid, CEO de GEC.

Un paiement en crypto-monnaie

L’achat de pixels se réalisera en crypto-monnaie, comme l’Ethereum. Pour la suite, Samuel Reid espère pouvoir ouvrir le paiement au Dogecoin. Une devise qu’Elon Musk, patron de SpaceX, admire tout particulièrement.

De la “pollution lumineuse”

En théorie, les CubeSats seront invisibles depuis la Terre. « L’invisibilité de tout ce que Geometric fait dans l’espace est une priorité à 100 % et nous ne compromettrons jamais l’astronomie au sol ou la liberté des citoyens du monde entier à un ciel nocturne sans pollution lumineuse ! C’est tout l’intérêt de ce projet de publicité spatiale non intrusive et perturbatrice », a tweeté Samuel Reid. Le fondateur répond à une série de critiques accusant le projet CubeSat de pollution lumineuse. Les scientifiques et le grand public craignent que le satellite produise de la pollution lumineuse et des débris spatiaux liés à la mise en orbite.

Avec un lancement prévu en 2022, CubeSat viendra s’ajouter aux 7 000 autres satellites déjà lancés dans l’espace par SpaceX.