LG teste déjà la 6G

Un transfert a été réalisé sur une distance de 100m.

Bien que le réseau 5G soit seulement en cours de déploiement dans le monde, des travaux sont déjà en cours depuis un certain temps sur son successeur, la 6G.

Nous vous parlions en juin dernier de Samsung qui dévoilait ses premiers tests 6G, c’est maintenant au tour de LG de révéler ses avancées. Si les tests de Samsung s’étaient restreints à un transfert de données en intérieur sur une quinzaine de mètres, LG est parvenu à améliorer ce résultat.

En effet, LG annonce être parvenu à mener avec succès des tests 6G en transmettant des données en térahertz (THz) en extérieur à Berlin sur une distance de 100 mètres. Cette étape a été franchie en collaboration avec Fraunhofer-Gesellschaft, le plus grand laboratoire de recherche appliquée d’Europe.

Le test a été réalisé entre l’Institut Fraunhofer Heinrich-Hertz et l’Université technique de Berlin.

La firme ne précise cependant ni la vitesse de transfert, ni la quantité de données transférées, ni la durée de ce test. En théorie, la 6G est cependant présentée comme 100 fois plus rapide que la 5G. L’objectif ultime de la 6G est donc de pouvoir atteindre des vitesses de 1 Tb/s.

Une portée limitée

Selon LG, l’un des problèmes auxquels cette technologie est confrontée est une chute rapide de puissance lors de la transmission du signal au fur et à mesure que la distance augmente. L’entreprise indique que l’un des plus grands défis de l’évolution de la 6G sans fil a été la nécessité d’amplifier la puissance pour générer un signal stable sur ces bandes de fréquences ultras larges. La société sud-coréenne a donc dû construire avec Fraunhofer un amplificateur capable de garantir un signal stable jusqu’à 15 dBm dans la plage de fréquences comprise entre 155 et 175 GHz.

Le matériel utilisé pour réaliser ce test.

« Le succès de ce test prouve que nous nous rapprochons de l’application réussie du spectre de communication radio térahertz dans la prochaine ère 6G », a déclaré le Dr IP Park, président et directeur technique de LG Electronics. La société souhaite désormais étendre cet amplificateur afin qu’il puisse être utilisé à grande échelle.

Pour l’instant, LG cible une normalisation mondiale de la 6G pour 2025, avec une commercialisation quatre ans plus tard, en 2029.