Cartes bancaires : la bande magnétique vit ses derniers jours

D’ici 2033, Mastercard ne proposera plus de cartes à bande magnétique. 

Une page est en train de se tourner dans l’histoire du secteur bancaire. Les cartes à bande magnétique sont sur la touche. Autrefois incontournables, elles sont progressivement remplacées par les cartes sans contact. Le “swipe” pourrait même avoir totalement disparu d’ici cinq ans en Europe.

Les néobanques et géants du tech ont fortement accéléré le phénomène. Ces nouveaux acteurs proposent des cartes qui ne disposent plus de bande magnétique. Le paiement se fait sans contact ou avec la puce de la carte, une fois celle-ci glissée dans le terminal de paiement.

Jusqu’à présent, pratiquement aucune banque ne s’était risquée à supprimer la bande magnétique, bien que son usage n’ait cessé de chuter. On estime aujourd’hui que 86% des paiements se font avec une carte à puce. Près de 45% des paiements se font également avec en “sans contact”.

Contrairement à la carte magnétique, peu sécurisée, la carte à puce nécessite l’utilisation d’un code PIN pour la validation du paiement. Aux Etats-Unis, un nombre croissant de banques propose également des cartes biométriques à leurs clients, intégrant notamment un lecteur d’empreinte digitale.

Il fallait bien s’en douter, la carte à bande magnétique ne survivrait pas à ce choc des générations. Le géant du secteur bancaire Mastercard est le premier à annoncer sa disparition. Il ne proposera plus de carte à bande magnétique d’ici 2033. Toutes les cartes de débit et de crédit de Mastercard seront 100% sans contact. En Europe, la transition débutera en 2024. Aux Etats-Unis, où la bande magnétique reste très populaire, Mastercard ne débutera la transition qu’en 2027.