Android, Android One, Android Go : en quoi se distinguent les versions d’Android

Contrairement à iOS, qui n’est proposé que dans une seule et unique version, Android existe en trois versions différentes. 

Peu de gens le savent, mais il n’existe pas qu’une seule version d’Android dans le monde. La grande majorité des smartphones vendus sur le marché tournent sous Android 11, du moins quand les performances techniques de la machine le permettent. Pour éviter que certains appareils plus low-cost ne soient ralentis à cause d’un OS qui ne leur est pas adapté, Google a mis au point deux alternatives : Android Go et Android One.

Android One

Si vous venez d’acheter un smartphone Nokia, Xiaomi ou encore Motorola, vous avez peut-être remarqué que votre nouveau téléphone n’embarque pas la version classique d’Android. C’est normal, puisqu’il s’agit en réalité d’Android One, une version plus épurée et donc moins gourmande que l’OS Android traditionnel. Contrairement à la version Android traditionnelle, Android One ne dispose pas d’une surcouche développée par le fabricant du téléphone.

Avant tout, si un smartphone Android One est si différent des autres Android, c’est en raison de l’interface utilisateur. Là où, sur un Android normal, le constructeur ajoute une surcouche à l’OS, un smartphone tournant sous Android One ne propose que la plus pure expérience Android. Que vous possédiez un Nokia 5.3, un Motorola One Action ou un Xiaomi Mi A3, l’interface et les applications seront exactement les mêmes. Les constructeurs ne peuvent en aucun cas préinstaller leurs propres applications sur le téléphone ni modifier l’interface.

En proposant Android One, Google s’assure de plusieurs choses. Premièrement, le smartphone qui fonctionne sous One doit être capable de faire tourner toutes les applications de Google de manière optimale. Les smartphones passent ainsi des tests pour répondre aux standards imposés par Google.

Ensuite, Google assure que tous les smartphones sous One recevront les mises à jour le plus tôt possible, ce qui n’est pas toujours assuré sur les versions Android traditionnelles. Ainsi, l’utilisateur est toujours assuré que son téléphone tourne sous la toute dernière version d’Android disponible sur le marché. Et tout cela pour une durée de deux ans au minimum.

Enfin, un smartphone qui tourne sous Android One offre à son utilisateur l’expérience la plus optimale possible. Toutes les applications sont extrêmement fluides, et l’absence d’applications tierces du constructeur préinstallées libère de l’espace de stockage. Le système prend également peu de place contrairement à Android.

On notera au passage que contrairement à Android Go, Android One ne se cantonne pas à l’entrée de gamme et peut également équiper les appareils milieu et haut de gamme. 

Android Go

Après avoir essayé de promouvoir la marque Android dans les pays du Tiers-Monde, Google a réitéré l’expérience en 2017 avec Android Go. Le patron de Google présente Go comme la porte ouverte de Google aux pays émergents. Une alternative à Android donc, qui est très vite devenue accessible à tout le monde et pas uniquement aux habitants des pays émergents. Android Go est tout particulièrement conçu pour tourner sous des smartphones peu chers, et dont les caractéristiques sont donc légères.

Avant tout, Android Go est pensé pour ne tourner que sur les smartphones qui ne disposent que d’1Go ou moins de RAM. Pour cela, les fabricants de smartphones doivent faire des concessions sur de nombreux points lors de la construction de leur téléphone. Contrairement à Android One, les développeurs sont autorisés à ajouter leur propre surcouche au-dessus d’Android.

Du côté de l’interface donc, il n’y a quasiment aucune différence entre un Android et un Android Go. En revanche, c’est au niveau des applications qu’Android Go diffère. Toutes les applications de Google préinstallées sur le téléphone sont adaptées à la sauce Go. Des applications souvent moins complètes, comme Gmail Go ou Files Go. Google Maps Go est pour sa part très différent de l’application originale, puisqu’il ne propose par exemple pas de fonctionnalité de navigation. Google Chrome est quant à lui optimisé pour dépenser le moins de données mobiles possible.

Au niveau des applications tierces, le Google Play Store est pensé pour favoriser les applications dites “Lite”. Facebook, Skype ou encore Twitter Lite sont mis en avant, puisqu’ils sont considérés comme plus adaptés à un téléphone disposant de moins d’1Go de mémoire.

De nombreux fabricants de smartphones ont, depuis 2018, adopté Android Go sur leurs téléphones. On notera par exemple Nokia, Alcatel, ASUS ou encore Motorola. Majoritairement, les téléphones Go sont toutefois réservés aux marchés émergents. Il y a peu de chance que vous tombiez sur l’un d’eux ici…