OnePlus Nord 2, Nokia X20 : ces smartphones à moins de 400€ qui brisent les tabous

Proposés à respectivement 399€ et 379€, les OnePlus Nord 2 et Nokia X20 tentent de briser les tabous avec une expérience premium sous la barre des 400€. Un smartphone à moins de 400€ peut-il toutefois vraiment tenir face à un appareil à 1000€?  

Nokia X20 – 379€

Si la marque Nokia n’est plus aussi populaire qu’autrefois, son nouveau propriétaire, HMD Global, semble avoir trouvé un joli créneau sur le milieu de gamme avec le X20. Pour se démarquer de ses concurrents, la marque finlandaise mise sur la durabilité de ses smartphones, en promettant 3 ans de mises à jour du système d’exploitation Android à tous ses clients. Comme Apple, Nokia mise également sur l’écologie. Plus de chargeur mural dans la boite, mais une coque compostable – pas forcément très sexy, mais respectueuse de l’environnement. Rassurez-vous, le câble de recharge est lui toujours de la partie.

Ce ne sont pas les seuls arguments du X20 pour séduire. Fidèle à son ADN, Nokia mise également sur l’autonomie de son smartphone, supérieure à la moyenne. Sa batterie de 4470 mAh est capable de tenir jusqu’à 2 jours sans recharge.

Bien qu’il soit équipé d’un écran LCD, le X20 impressionne par la qualité du support. Son gigantesque écran de 6,67″ affiche de jolis contraste et une image plutôt lumineuse. Il faudra en revanche se contenter du 60Hz. On est bien sûr pas au niveau d’un appareil à 1000€ ici, mais dans cette gamme de prix, la dalle du X20 s’en sort plutôt bien.

Côté performances, le X20 impressionne également malgré son processeur milieu de gamme, un Snapdragon 480 qui est épaulé ici par un Adreno 619. C’est un peu léger pour jouer, notamment aux titres exigeant de solides performances, mais l’interface est très fluide et pour un usage commun, on ne sent pas du tout la différence avec un modèle premium. En partie de par le fait que l’appareil embarque une version épurée d’Android, Android One.

La déception vient de l’appareil photo, qui combine quatre capteurs dorsaux : un objectif principal de 64 mégapixels, un ultra grand angle de 5 mégapixels, un macro de 2 mégapixels et un capteur de profondeur de 2 mégapixels. S’il ne s’en sort pas si mal de jour en extérieur, le X20 donne des résultats catastrophiques de nuit ou à contre-jour, avec une importante perte de détails, un trop gros lissage de l’image, et une balance des blancs catastrophique. Les images sont ternes et manquent de vie. Le capteur frontal de 32 mégapixels a également tendance à capturer des images ternes mais ne s’en sort pas si mal pour la photo de portrait avec un joli flou d’arrière plan. Le résultat n’est pas abominable, mais il faudra clairement retoucher pratiquement chaque image capturée avec le smartphone.

On regrette également l’absence d’un système de charge rapide et le positionnement du lecteur d’empreinte digitale, placé sur le bouton on/off de la tranche du smartphone.

S’il déçoit sur la partie photo, le X20 n’en reste pas moins un très bon investissement pour les consommateurs qui ont un budget assez serré. L’interface Android One est hyper fluide, l’autonomie du smartphone est excellente, et l’appareil est globalement très agréable à utiliser au quotidien. Côté design, Nokia est également parvenu à le rendre suffisamment attractif pour les jeunes, avec des coloris chatoyants. Le X20 est aussi future-proof avec sa compatibilité 5G.

Alors certes, il ne tient pas tout à fait la comparaison avec un modèle haut de gamme, mais le X20 a ses arguments pour convaincre. A l’heure où les consommateurs s’intéressent de plus en plus au “durable”, Nokia pourrait bien avoir trouvé un joli créneau avec ses smartphones “future-proof”, résistants et “respectueux de l’environnement”.

Les + :

  • Une interface fluide
  • La 5G
  • Une autonomie supérieure à la moyenne (1.5 à 2 jours)
  • 3 ans de mises à jour Android
  • Un écran très qualitatif
  • Un design plutôt séduisant

Les – :

  • Le processeur Snapdragon 480 montre ses limites pour le gaming
  • Pas de charge rapide
  • Le lecteur d’empreinte digitale sur la tranche
  • La partie photo, décevante

OnePlus Nord 2 – 399€

Avec son OnePlus Nord 2, la marque chinoise entendait bien corriger les petits défauts du premier modèle. Elle n’a pas hésité à prendre de très gros risques en remplaçant le processeur de son smartphone, un Snapdragon, par un nouveau modèle de MediaTek, le concurrent chinois de Qualcomm, qui n’a pas forcément très bonne réputation. Mais il faut bien l’avouer, le résultat est très convaincant. Que ce soit en multitâche ou en gaming, le Nord 2 parvient à tenir tête à des modèles vendus jusqu’à deux fois plus cher. L’interface est ultra fluide, le smartphone fait tourner sans difficulté tous les jeux que nous avons pu tester et l’expérience utilisateur est solide. Rien de surprenant en soi puisque le MediaTek Dimensity 1200 AI est capable de tenir tête à un Snapdragon 870. Il est d’ailleurs épaulé de 8 à 12 Go de RAM. Avec ce solide gain de puissance, le Nord 2 fait donc beaucoup mieux que son ancêtre.

Le processeur MediaTek présente également la particularité d’être taillé pour la photo. Il est capable d’analyser une scène pour adapter automatiquement les réglages. Appareil en main, on constate en effet une évolution par rapport au Nord. L’évolution reste toutefois légère. On a ici droit à un triple capteur dorsal. On retrouve un capteur principal de 50 mégapixels (f/1.8), un ultra grand angle de 8 mégapixels (f/2.2) et un monochrome de 2 mégapixels. Une combinaison qui couvre la plupart des scénarios possibles et qui fait mouche globalement. Le Nord 2 s’en sort plutôt bien dans la photo de jour, quand les conditions sont idéales. En intérieur, le rendu est un peu moins convaincant avec des photos un peu trop ternes, trop lisses et qui ont perdu en détails. Le résultat reste néanmoins convaincant, surtout sur cette gamme de prix. Pour un usage “commun”, le Nord 2 reste toutefois un bon photophone. En extérieur, les images sont très bien contrastées, le Nord 2 filme également en 4K à 60 images par seconde avec le stabilisateur d’image activé. La caméra frontale de 32 mégapixels réalise quant à elle des selfies d’une qualité très convaincante, avec un joli effet de flou d’arrière plan, un bon découpage et des contrastes plus marqués. Il faudra toutefois réduire le lissage un peu trop accentué de la peau pour des résultats optimaux.

S’il s’en sort donc globalement assez bien en photo, le Nord 2 passe brillamment tous les autres examens. Il est équipé d’un superbe écran Amoled de 90 Hz, une technologie généralement réservée aux modèles haut de gamme. Il se démarque aussi des autres appareils milieu de gamme par ses fonctions premium : 5G de série, charge rapide 65W (sans surchauffe du smartphone!), “Alert Slider” pour la gestion rapide des notifications… Il embarque également une batterie de grande capacité (4500mAh), qui sera capable de tenir une grosse journée. Il brille enfin par son design flamboyant, avec un coloris bleu givré très rafraîchissant, un revêtement agréable au toucher et une finition irréprochable. On le sent, OnePlus a fait pas mal de chemin ces derniers années et maîtrise désormais parfaitement la conception de ses smartphones. S’il n’est vendu que 399€ en magasin, le Nord 2 parvient à réaliser avec des appareils vendus 200 à 300€ de plus dans le commerce. Difficile de ne pas être séduit, que ce soit par son design, ses performances, son interface à la fois très sobre et très fluide ou son très joli écran, idéal pour consulter des contenus multimédia. Si vous recherchez un excellent smartphone à un prix compétitif, le Nord 2 est sans l’ombre d’un doute l’une des meilleures options à votre disposition.

Les + :

  • La 5G
  • Une autonomie solide
  • Un design très réussi
  • L’écran Amoled 90 Hz
  • Les performances d’un haut de gamme
  • La vidéo en 4K avec le stabilisateur optique
  • Une interface très agréable à utiliser
  • La qualité de finition
  • La caméra frontale pour les selfies
  • La charge rapide

Les – :

  • Trop de lissage avec la photo de nuit
  • Une perte de détails sur les images